Abattre les murs

Publié le par Pasteur Christophe Deville

En 1939, Léopold Sédar Senghor lance l’assertion que « l’Émotion est Nègre et la raison Hellène ». Avec Césaire, C’est au sein du concept de la Négritude qu’il affirme une réalité qui s’étend bien au delà de la « race » ou de l’origine ethnique.

Le concept de Négritude est observable par l’écrasement effectué par minorité numérique dominante sur une majorité mumérique opprimée. C’est le cas dans l’esclavage, ou une minorité peut asservir une majorité. C’est le cas dans un concept monarchique ou le droit du sang d’une minorité a privilège sur le peuple. C’est le cas en politique lorsque des pontes on main mise sur un parti. J’ai lu qu’un haut responsable traitait ses administrés de « Sans Dent ». Là aussi, nous sommes dans ce concept de Négritude qui visiblement présente l’autre comme lui étant inférieur. C’est encore le cas en religion lorsqu’une minorité dirigeante exploite le peuple des fidèles.

Ce concept de Négritude, identifié et baptisé ainsi par Aimé Césaire, Jean-Paul Sartre et d’autres n’est pas une découverte.

Déjà Jésus en parlait au regard des religieux juifs de son époque. En cet endroit, le Nègre, c’est le « Goy » : le païen. Pour le Juif Orthodoxe, il est impensable que le non-juif puisse bénéficier de la grâce de Dieu, et il est très irrité de voir Jésus fréquenter les païens, les prostituées et autres « parias » de la société.

Franchir l'impasse grâce à la croix

Franchir l'impasse grâce à la croix

Aujourd’hui encore, et trop souvent, l’église exclut celui qui ne correspond pas aux « normes » édictées par l’organisation religieuse. Mais l’Église n’est pas une organisation, c’est un organisme, que dis-je : UN ORGANE vivant, et composé de personnes issues de toutes les couches de le société.

Or, la Bible affirme, sous la plume de l’Apôtre Paul, que Dieu a choisi ce qui est fou, faible dans ce monde pour confondre ce qui est soi-disant Fort et Sage.

Les jeunes de notre époque on bien compris cette réalité et se reconnaissent volontiers dans les paroles d’une chanteuse telle que Lorde qui défend la simplicité et rejette la duplicité et le concept de Noblesse de Sang en lui opposant la noblesse de l’âme.

Publié dans Société

Commenter cet article