Et les frères Wright rient

Publié le par Pasteur Christophe Deville

 

Les frères Wright (Orville et Wilbur) sont connus pour être des pionniers de l’aviation. Leur père est pasteur. Pourtant, leur tentative de se soustraire à l’attraction terrestre n’a pas toujours été reconnue au sein de leur propre milieu. En témoigne, cette prédication évangélique de 1904 dont on retrouve la trace dans « Dieu est là, dehors » par Anthony De Mello et où le pasteur s’indigne des essais des deux frères et réadapte l’argumentation de Salaï face à De Vinci :

- « Si Dieu avait voulu nous voir voler, il nous aurait donner des ailes ; le vol a été donné aux oiseaux et aux anges… De toujours, l’homme a voulu s’élever au dessus de Dieu, depuis la tour de Babel. Mais Dieu va régler ses comptes. Laissez-moi vous affirmer que cette diabolique entreprise est vouée à l’échec et que jamais au grand jamais, l’homme ne parviendra à s’élever dans le ciel comme le font les oiseaux ».

Aujourd’hui encore, des chrétiens sont diabolisés au sein de leur propre communauté, parce qu’ils voient plus loin, regardent plus haut et s’indignent plus fort en s’identifiant à une mobilisation sociale. La question n’est pas de savoir si nous sommes ou si nous ne sommes pas Charlie, mais si nous permettons au frère, à la sœur d’avoir une approche et une sensibilité différente de la notre, sans en faire la caricature (sans jeu de mots…).

Et les frères Wright rient

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article