Discerner les esprits familiers

Publié le par Pasteur Christophe Deville

En Août et Septembre 2007, j’ai entamé un séminaire de 8 sessions sur les liens familiers. Force est de constater qu'aujourd’hui encore, les esprits familiers sont très actifs en Martinique et s’amusent dans une sorte de jeu d’échec pour détruire les familles et les individus. Mais sachons-nous discerner leurs actions et contrecarrer leurs plans ? En introduction, il est important de savoir que les esprits familiers agissent à trois niveaux distincts :

1/ Par Possession,

2/ Vous pouvez être sous Influence,

3/ Vous pouvez être sous oppression à cet égard.

Une autre remarque préalable s’impose. Dans son Épître aux Éphésiens, au chapitre 6, l’Apôtre Paul nous livre un enseignement sur l’organisation et la structuration du monde des ténèbres. Pas pour les célébrer mais pour que nous puissions identifier notre ennemi, connaître ses ruses et le débusquer. Paul, donc, affirme « Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations1, contre les autorités2, contre les princes3 de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants4 dans les lieux célestes ».

Ici, l’Apôtre dresse une présentation de la hiérarchisation du mode de fonctionnement du monde des ténèbres. Il affirme qu’il existe plusieurs degrés de puissances :

1. Les Dominations,

2. Les Autorités,

3. Les Principautés,

4. Les Esprits Méchants.

Les esprits familiers peuvent intervenir en interaction géographique. Il faut savoir que dans leur « jeu », ils sont menteurs, tricheurs et sans honneur. Ils fonctionnent sous la forme d’alliance. Une dernière remarque préalable pour bien comprendre ce qui se passe dans les familles, et ce qui vous aidera à renverser la puissance qu’un esprit familier pourrait opérer dans votre vie et dans celle de vos proches : Lorsqu’on lit l’ancien testament, il est présenté plusieurs « Alliances » concluent entre Dieu et son peuple ; entre Dieu et des individus. Par exemple, Dieu fit alliance avec Noé ; avec Abraham ; avec David ; avec son peuple. Dans chacune de ces alliances, nous observons 5 éléments qui reviennent constamment (voir article complémentaire ici) :

1/ Là où il y a une alliance, il y a une promesse,

2/ Là où il y a une alliance, il y a un signe,

3/ Là où il y a une alliance, il y a un sacrifice,

4/ Là où il y a une alliance, il y a un serment,

5/ Là où il y a une alliance, il y a une condition.

C’est exactement sur ce principe que s’organisent les actions des liens spirituels générés par les esprits familiers et territoriaux. Et voici la raison pour laquelle ils sont tellement actifs en Martinique : Ils utilisent les alliances qui se forment entre individus dans les familles. Avez-vous remarqué que très souvent, les familles s’organisent par clans en Martinique ? Avez-vous remarqué que lorsqu’une personne décide de quitter le mouvement catholique pour aller autre part (adventiste, évangélique ou autre), il se retrouve isolé et sous oppression. D’ailleurs, à l’origine, certains sont mal à l’aise  avec le devoir de choisir entre untel et untel et préfet « s’isoler ». Et cela, on va le lui reprocher. La bonne nouvelle est que les liens peuvent être brisés. Nous vous invitons donc à lire ou à relire les 8 articles sur les sujets concernés :

1. Les bons liens de l'âme.

2. Les mauvais liens de l'âme.

3. définitions du terme esprits familiers.

4. Les esprits de dépendance.

5. Comment débusquer l'esprit familier.

6. Esprits familiers : quel mode opératoire.

7. les esprits de divination.

8. Les esprits de rejet.

Discerner les esprits familiers

Publié dans Spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article