Thèse 2 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

La thèse 2 fait suite à la Thèse 1 (En disant : Faites pénitence, notre Maître et Seigneur Jésus-Christ a voulu que la vie entière des fidèles fût une pénitence), dans laquelle Martin LUTHER démontre en premier la nécécité de la converstion. Ayant posé la base de sa démonstration, il peut développer ce qu'il faut entendre par le mot "pénitence".

THESE 2« Cette parole ne peut pas s'entendre du sacrement de la pénitence, tel qu'il est administré par le prêtre, c'est à dire de la confession et de la satisfaction ».

COMMENTAIRE :

Luther fait la distinction entre ce qui est traditionnellement pratiqué dans l'église catholique et ce qui est écrit dans la Parole de Dieu. Il explique ici que le sacrement de la confession ne doit pas être confondu avec le pardon des péchés accordé par Dieu. Il établit que la conversion et la consécration du fidèle sont indispensable aux yeux de Jésus-Christ et que la seule pratique de la confession est insuffisante pour Dieu. Celui qui pratique le sacrement de la confession ne peut en aucun cas faire l'impasse sur la conversion. La conversion et une vie de consécration sont indispensables pour que l'oeuvre du Seigneur Jésus-Christ soit activée dans notre vie.

Église de Wittemberg

Église de Wittemberg

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article