Thèse 3 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

Après avoir établit le salut par la Seule Grâce, Martin LUTHER peut développer un point qu'il juge important d'énoncer en suite directe

THESE 3« Toutefois, elle ne signifie pas non plus la seule pénitence intérieure ; celle-ci est nulle, si elle ne produit pas au dehors toutes sortes de mortification de la chair ».

COMMENTAIRE :

Luther a établit dans la thèse 1 et 2 la conversion et le salut par Grâce. Il voit tout de suite le danger que produirait une "pseudo repentance" qui ne porterait pas de fruit et et donnerait pas naissance à un changement de comportement. Dans la ligne de l'Apôtre Jacques, le frère de Jésus (chapitre 2), il affirme que la Foi sans les oeuvres est vaine. Si la foi et la convertion ne produit pas d'oeuvre, on est en droit de s'interroger sur la vrai repentance.

Thèse 3 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article