Zika Danger

Publié le par Pasteur Christophe Deville

 

Le virus du Zika, véhiculé par un moustique, a fait son apparition aux Antilles. Les symptômes ne sont pas toujours visibles. Certaines personnes peuvent tomber malade sans s’en rendre compte. On pourrait se dire : "ouf, c’est pas aussi grave que la Dengue ou le Chikungunia". Cependant, dans le cas du Zika, si le mal est invisible, il est bien présent et dans certains cas, les conséquences sont beaucoup plus graves. Il est donc important de veillez aux petits symptômes, comme des éruptions cutanées qui ressemblent aux « boutons de chaleur », mais surtout les vertiges, l’hypotension, ou un trouble de la déglutition. Ils peuvent être le signe du développement du syndrome de Guillain-Barré. Le SGB est une maladie dite « Auto-Immune », Inflammatoire du système nerveux périphérique. C’est le système nerveux qui est attaqué ! Certes, au bout de quelques semaines, tout semble rentrer dans l’ordre, mais des séquelles persistent sous la forme de manifestations chroniques. Ce qui m’interpelle, c’est que l’équipe du Dr David N. Juurlink du SunnyBrook Institute de Toronto, a mis en lumière que les vaccins (contre le H1N1 en l’occurrence) peuvent multiplier les risques de développement du Syndrome de Guillain-Barré. Un moustique peut donc piquer une personne préalablement vaccinée et atteinte du mal puis le transmettre à autrui.

Je m’interroge donc sur une possible relation entre l’élevage et le lâché de millions moustiques OGM (transgénique) au Brésil et l’apparition de ces nouvelles épidémies. La question est de savoir si la solution n’est pas devenue la cause du problème. 

Zika Danger

Publié dans Société

Commenter cet article