Thèse 6 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

 

INTRODUCTION.

La Thèse 6 est dans le prolongement de la Thèse 5.  Elle continue l'affirmation selon laquelle le Pape n'est pas "Alter Christi" (un autre Christ), car il n'y en a qu'un seul.

THÈSE 6 « Le Pape ne peut remettre aucune peine autrement qu'en déclarant et en confirmant que Dieu l'a remise ; à moins qu'il ne s'agisse des cas à lui réservés. Celui qui méprise son pouvoir dans ces cas particuliers reste dans son péché ».

COMMENTAIRE :

Ce qu'il faut comprendre, ici, c'est que Luther affirme que ce n'est pas de sa propre autorité que le Pape peut déclarer la remise des péchés. Le vocabulaire est bien choisi. Luther utilise les verbes "Déclarer" et "Confirmer". Cela va dans l'ordre de l'enseignement de Jésus-Christ : "En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la Terre sera lié dans le Ciel et tout ce que vous délierez sur la Terre sera délié dans le Ciel" (Matthieu 18:18). Proclamer certaines choses au nom de Jésus n'est en aucun cas une formule magique. Elle ne se fait pas sans l'autorité de Jésus, elle se fait en étant sous Son autorité et son mandat.

La seconde proposition de Luther est que si une personne reçoit l'absolution du Pape sans avoir demandé à Dieu pardon, elle demeure dans son péché.

Thèse 6 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié dans 95 Thèses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article