Thèse 10 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

La Thèse 10 de Luther avance dans la théorie non biblique du Purgatoire.

THÈSE 10 « Les prêtres qui à l'article de la mort, réservent pour le Purgatoire les canons pénitentiels, agissent mal et de façon inintelligente ».

COMMENTAIRE :

Que dit ce texte et que veut dire Luther ? Nous rappelons que les canons pénitentiels représentent un ensemble de mesures recueillies dans des "manuels" reprenant et interprétant 2 sources qui sont les 10 commandements et les 7 infractions définies par l'église catholique comme des "péchés capitaux". Les Prêtes du "bas moyen-âge" n'invitaient pas le mourant à se tourner vers Dieu lui enseignait que, après la mort, lorsqu'il sera dans un endroit appelé "purgatoire", il pourrait se repentir et rejoindre, par la suite, le Paradis. Luther, attaque cette pratique et les administrateurs de l'église catholique en affirmant que procéder de la sorte est un non-sens, et il va l'expliquer dans les thèses qui viendront. Ce qu'il faut retenir, c'est que Luther commence tout petit. Il aborde la pratique d'abord des prêtres, et c'est leur intelligence qu'il va contester sur ce point.

Note complémentaire importante. C'est Saint-Thomas d'Aquin qui, dans sa somme théologique, a tenté de conceptualiser les racines du vice (il n'utilise pas le terme de péché). Lorsqu'il utilise le terme "Capital", ce n'est pas en référence à la gravité du péché, mais en relation avec le chemin que Satan emprunte pour nous tenter. Le terme "Capital" est à comprendre dans son origine latine "CAPUT" (traduit par Tête). Son analyse est très intéressante, et peut être que le protestantisme à jeté le bébé avec l'eau du bain. D'ailleurs, on voit bien dans la liste que le terme capital ne se réfère à la gravité, car la liste ne comporte ni le meurtre, ni le blasphème. Le Schéma, ci-dessous peut servir de support à la sanctification, mais ce que nous déplorons, c'est la normativité qui a été créé autour de cette présentation.

Les 7 chemins du vice par Saint-Thomas d'Aquin (XIIIème siècle)

Les 7 chemins du vice par Saint-Thomas d'Aquin (XIIIème siècle)

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article