Thèse 12 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

NTRODUCTION.

Luther poursuit son investigation, concentrée sur la déviance qu'il relève au regard du pardon accordé par Dieu. 

THÈSE 12 « Jadis les peines canoniques étaient imposées non après, mais avant l'absolution, comme une épreuve de la véritable contrition ».

COMMENTAIRE :

Luther s'oppose à ce qu'on appelle aujourd'hui "la grâce à bon marché", dont la conception pousse certaines personnes à se dire : "Dieu est pardon ; allons donc pécher et puis on pourra demander à Dieu de pardonner, car c'est ce qu'il fait". Oui, Dieu pardonne, dans la mesure ou la personne incriminée manifeste la repentance.

Le Livre des proverbes nous enseigne que (28:13) "Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde".

Thèse 12 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article