Thèse 13 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

Toujours sur le sujet de la vie après la mort, la 13ème thèse est très claire et elle établie une réalité biblique sur ce qui se passe après la mort.

THÈSE 13 : « La mort délie de tout. Les mourants sont déjà morts aux lois canoniques, et celles-ci ne les atteignent plus ».

COMMENTAIRE :

Nous rappelons, à nouveau que les lois canoniques sont les règles qui fixes les devoirs de pénitences des fidèles. Dans cette Thèse 13, Luther affirme que le mourant n'est pas en mesure de FAIRE quoi que ce soit, et que dans ce sens, il n'y a pas d'avenir dans lequel il pourrait purger sa peine. Ainsi, de façon détournée, il affirme que la non existence d'un purgatoire, selon qu'il est écrit en Hébreux 9:27 "Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement"

Heb. 9:27

Heb. 9:27

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article