Thèse 16 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

La Thèse 16 : Pour ceux qui n'avaient pas compris, Luther enfonce bien le clou. Cette déclaration parle d'elle même : 

THÈSE 16 « Il semble qu'entre l'Enfer, le Purgatoire et le Ciel il y ait la même différence qu'entre le désespoir, le quasi-désespoir et la sécurité ».

COMMENTAIRE :

Les membres du clergé présentaient le purgatoire comme une semi assurance. Luther utilise, en revanche, l'expression "quasi-désespoir" pour bien faire le contraste. D'un côté, Martin Luther situe l'enfer et le purgatoire ; et de l'autre côté, il y a le ciel. Mais c'est encore plus subtile que cela ! Le lecteur avisé aura aussi remarqué qu'il débute sa thèse par le verbe "sembler". "Il semble", prend la résonnance d'une prochaine annonce que Luther fera. Il reprend l'idée du purgatoire et dit : "admettons quand bien même que le purgatoire existe"... et va développer la valeur qu'on pourrait lui donner. En cela, on peut déjà préssentir ce qui s'annonce par la suite. Retenons en finalité une chose : Le Ciel : c'est la sécurité. Cette assurance d'aller au ciel ne repose pas sur nos oeuvres, aussi excellentes soient elles, mais sur l'oeuvre que Jésus-Christ a accompli sur la croix en mourant à notre place. À partir de cette conviction, tout croyant est en mesure d'affirmer, sans aucune prétention, que le Ciel est assurément sa destination.

Persévère !

Persévère !

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article