Thèse 19 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

 

INTRODUCTION.

Avant d'aboutir à sa démonstration (Thèses 16 à 20), qui vise à mettre en garde le croyant sur les fausses promesses du Purgatoire, Luther va s'efforcer de destabiliser la conviction de ceux qui pensent qu'"après tout, on verra bien une fois là-bas : on s'en sortira bien un jour de toute façon"

THÈSE 19 « Il n'est pas prouvé non plus que toutes les âmes du Purgatoire soient parfaitement assurées de leur béatitude, bien que nous-mêmes en ayons une entière assurance ».

COMMENTAIRE :

Lorsqu'une personne croit dans le salut par les oeuvres, il a vraiment de quoi s'inquiéter, car il ne sait pas si la balance penchera vraiment de son côté, lorsque Dieu ouvrira le livre de nos actions, au grand jour du Jugement. En contrepartie, celui qui aura mis sa confiance en Jésus-Christ, non en vertu des oeuvres qu'il aura accomplies, mais en vertu de la Foi dans l'Oeuvre Expiatoire et Propitiatoire de Jésus à la Croix ; celui-là aura l'assurance du Salut. D'où la Parabole que Jésus raconte à ses auditeurs lorsqu'il prend l'exemple de Lazare et du Riche (Évangile selon Luc, Chapitre 16). Jésus, répond au Riche qui lui demande d'envoyer quelqu'un vers les vivants :  "Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent. Et il dit : Non, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et il lui répondit : S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait". Avons-nous besoin de plus de commentaire ?

Lazare et le Riche (Luc 16)

Lazare et le Riche (Luc 16)

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article