Thèse 20 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

Dans cette Thèse, Luther va conclure sa démonstration afin de rétablir la vrai doctrine en matière de rémission des péchés ; savoir que Dieu seul peut accorder le pardon des péchés en vertu du sacrifice du Christ sur la croix. 

THÈSE 20 « Donc, par la rémission plénière de toutes les peines, le Papa n'entend parler que de celles qu'il a imposées lui-même, et non pas toutes les peines en général ».

COMMENTAIRE :

L'affirmation de Martin Luther est double. D'une part, il soutient que Dieu seul permet l'accès au paradis. Un homme (en l'occurence ici : le Pape) n'a reçu aucun mandat pour décréter le salut et la félicité d'un autre homme. L'autre vérité est que la seule chose pour laquelle il peut libérer un autre homme, c'est concernant un pardon au regard d'un différent qu'il aurait avec autrui. Autrement  dit, Luther Affirme que si les hommes sont chargés de fardeaux, la faute en revient au Pape. Si le Pape pardonne à quelqu'un, ça ne peut être que par rapport à un conflit entre cette personne, mais en aucun cas, il ne peut décréter le salut d'un individu.

fausse conception du pardon divin

fausse conception du pardon divin

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article