Thèse 24 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION.

Dans sa chanson sortie en 1972, M. Polnareff avançait "on ira tous au paradis". C'est de cette conviction populaire que M. Luther souhaitait nous mettre en garde lorsqu'il écrit sa thèse 24 :

THÈSE 24 « Ainsi cette magnifique et universelle promesse de la rémission de toutes les peines accordées à tous sans distinction, trompe nécessairement la majeure partie du peuple ».

COMMENTAIRE :

Dans la mesure ou la Parole de Dieu affirme en 1 Tim. 2:4 que Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, il n'y a qu'un pas pour penser que si Dieu le veut, cela va automatiquement se faire. À cela, si on ajoute l'affirmation que l'on trouve en 2 cor. 5:15 qui nous explique que Jésus est mort pour tous, il est aisé d'ecarter les autres versets qui appuient sur la conditionnalité de l'affirmation. Dieu promet le salut. S'il y a quelque chose d'inconditionnel, c'est l'election. Nous avons la responsabilité de réponde à cet appel. Rappelons les 5 points de la foi réformée :

1/ La dépravation Totale (Total Depravity)

2/ L’Élection Inconditionnelle (Unconditional Election)

3/ Expiation Limité (Limited Atonement)

4/ La Grâce Irrésistible (Irresistible grace)

5/ La Persévérance des Saints (Preservation or perseverance of the saints)

T.U.L.I.P.

T.U.L.I.P.

Publié dans 95 Thèses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article