Thèse 37 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION

C'est une vérité théologique parfois oubliée que cette thèse 37 abordée par Luther. C'est une vision eschatologique qui est approchée ici.

THÈSE 37 « Tout vrai Chrétien, vivant ou mort, participe à tous les biens de Christ et de l'Église, par la grâce de Dieu, et sans lettres d'indulgences  ».

COMMENTAIRE :

Quelle puissance déclarative ! Quelle vérité aux facettes multiples dans cette seule thèse : Une première affirmation, est qu'à partir du moment ou le Chrétien appartient à Dieu : qu'il soit vivant ou mort, il appartient à Dieu. Le Chrétien Spirituel est actif aussi au sein de l'Église (qu'elle soit locale ou universelle, c'est sous entendu). Luther tire son affirmation du livre de l'Apocalypse qui fait la distinction entre le véritable chrétien, et celui qui ne l'est que d'apparence et qui ne l'est pas vraiment. Enfin, quand bien même la plus haute autorité religieuse pourrait te dire "non" ; lorsque Jésus à dit "Oui", c'est "Oui".

Apocalypse 6:9-10 "Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu. 10Ils crièrent d'une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre"?

Apocalypse 6:10

Apocalypse 6:10

Publié dans 95 Thèses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article