Thèse 44 - Les 95 Thèses de Martin Luther

Publié le par Pasteur Christophe Deville

INTRODUCTION

Le mot amour n'a pas toujours revêtu la même signification selon la période à laquelle on l'emploie. L'évangéliste Luc place au même endroit la parabole du samaritain et l'épisode de Marthe et Marie afin de présenter les différentes réalités de l'amour. Aimer, c'est faire (Parabole du bon samaritaine) ; et aimer, c'est aussi une relation qui sort du fond des entrailles (Marthe et Marie). Luther, dans cette thèse 44 aborde la manifestation pratique de l'amour.

THÈSE 44 « Car par l'exercice de la charité, la charité grandit et l'homme devient meilleur. Les indulgences, au contraire n'améliorent pas ; elles ne font qu'affranchir de la peine ».

COMMENTAIRE :

La justice et l'équité nous invitent à comprendre qu'en matière d'infraction, les sanctions financières ne sont pas tout. On le voit aujourd'hui au niveau mondial dans la crise que nous rencontrons face à la pollution. Certains pays se "payent" le droit de polluer parce qu'elle en ont les moyens. D'autres nations (par exemple en Europe) préfèrent payer des amendes pour s'octroyer le droit de procéder comme bon leur semble. Aujourd'hui encore, ce type de marchandage existe au niveau des religions et même au niveau personnel, de façon plus subtile, certes, mais tout autant condamnable : dans certaines religions traditionnelles, on va invoquer une intervention quasi magique du divin sur un objet pour s'octroyer une protection, sans pour autant rentrer dans les conditions requises par l'Esprit et la Parole de Dieu. 

On ne trompe pas Dieu. Le livre des proverbes au chapitre 28 affirme : 9Si quelqu'un détourne l'oreille pour ne pas écouter la loi, Sa prière même est une abomination.

Que cette mise en garde nous invite à entrer dans les plans de Dieu.

Publié dans 95 Thèses

Commenter cet article