Roch Hachana 5781 - Fête des Trompettes

Publié le par Pasteur Nicaise Oubala

SPÉCIALES : 
LA FÊTE DES TROMPETTES
 

"L'Eternel parla à Moïse, et dit : 24 Parle aux enfants d'Israël, et dis : Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation. Vous ne ferez aucune oeuvre servile, et vous offrirez à l'Eternel des sacrifices consumés par le feu." (Lévitique, 23:23-25).

 

La fête des Trompettes, plus connue sous le nom hébraïque de ROCH HACHANA est l'une des fêtes de l'Éternel notre Dieu. Même si ce sont plus les croyants juifs qui l"honorent, les chrétiens messianiques et bien d'autres qui n"ignorent pas sa signification pour l'Église célèbrent également ce moment. 
Notons ce qui suit dans ce texte:
1. C'est un jour de repos: un shabbat; l'Éternel prend LUI-MÊME soin de son peuple, c'est pourquoi il ne doit faire AUCUNE OEUVRE SERVILE. Cela ne s'adresse pas bien sûr à tous ceux qui ont un emploi qui exige leur présence même les jours fériés (gendarmes, médecins, etc.). Toutefois, il va falloir que nous apprenions à nous reposer en Christ, lui faire confiance pour nos BESOINS. 
2. La fête est publiée au son des TROMPETTES: le son de la trompette était, semble-t-il, joyeux; c'est pourquoi certaines versions bibliques parlent de "jour de souvenir et de joie", d'autres "d'acclamation". C'est l'occasion de nous rappeler que nous devons toujours être joyeux (2Cor, 6.10; 1Thes, 5.16) car la joie du Seigneur est notre force (Néhémie, 8.10)
3. C'est une sainte convocation: le Seigneur Jésus nous convoque et nous demande de nous préparer à son RETOUR IMMINENT. Plusieurs trompettes sonnent actuellement; celles de la voix prophétique par exemple. Et la dernière trompette signalera notre délivrance. 
4. Le peuple y offre des sacrifices consumés par le feu: par la foi en Christ qui nous  a justifiés, nous nous offrons à nouveau au Seigneur comme un sacrifice vivant. Et nous disons avec l'apôtre Paul: "J'ai été crucifié avec Christ...ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi..." (Galates 2:20). Christ le sacrifice parfait d'une odeur agréable a été offert pour nous. 

JOYEUSE FÊTE A TOUTE LA MAISON DU SEIGNEUR !!!

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article