Le Croyant et le jeûne - partie III

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Bonjour à tous ! Nous avançons donc dans cette étude sur le jeûne... Nous verrons, dans ce nouveau chapitre, le jeûne en pratique : comment jeûner, quels sont les types de jeûnes et à quoi font-ils référence... Notre prochain texte parlera de comment arrêter un jeûne. En effet, si le jeûne ne se commence pas "n'importe comment", arrêter un long jeûne nécessite quelques informations. Bonne lecture !

 

CHAPITRE III
 
LE JEUNE EN PRATIQUE
 
IMG-1456.jpg
Comment jeûner
?
 
Zacharias Tanne-Fomum dans son ouvrage «Le ministère du jeûne» nous donne des conseils très pratiques sur comment jeûner. Nous vous le recommandons[1].
 
Il est bon de commencer avec des jeûnes d’une courte durée d’environ 1 à 3 jours. Comme nous le verrons, les longs jeûnes peuvent être dangereux et doivent être approchés avec une grande précaution. Rappelez-vous que le but du jeûne est de rechercher la face du Seigneur et non pas juste se priver de nourriture. Il serait contradictoire qu’un jeûne rigoureux vous détourne de la face du Seigneur et interfère sur votre concentration.
 
Il me revient à la mémoire un jeûne d’une semaine qui m’était très pénible. En fait, je dois avouer qu’il ne m ’a pas procuré grand chose si ce n’est cette anecdote. Je pensais tellement à la nourriture que j’aurai voulu absorber qu’il m’était impossible de prier aussi convenablement que je ne l’aurai fait dans une situation normale.
 
Un autre conseil : ne jeûnez jamais de longs jeûnes sans liquides. Le corps peut survivre plusieurs semaines sans nourriture mais ne résiste que quelques jours sans eau.
 
Les différents genres de jeûne.
 
Certaines situations doivent se traduire par des jeûnes différents. Nous relevons 4 formes de jeûnes que nous définissons ainsi : Le jeûne d’intelligence, de Puissance, de Persévérance et d’Agilité.
 
A/ Le Jeûne de Daniel : l’Intelligence.
Daniel, pour ne pas se souiller se contentera de légumes bouillis et d’eau. C’est un choix. Nous rappelons ici que le jeûne peut être une privation partielle de nourriture. Les situations ne nous permettent pas toujours de faire un jeûne total.
 
B/ Le Jeûne d’Esther : la Puissance.
Esther, devant la tâche qui allait lui incomber ne se présentera devant le roi qu’après avoir passé 3 jours en jeûne total sans nourriture ni boisson. C’est un jeûne puissant mais qui ne peut être prolongé très longtemps car le corps ne le supporterait pas.
 
C/ Le Jeûne d’une journée : La Souplesse.
Pratique pour se mettre à l’écart et faire le point dans la présence du Seigneur. Certains commencent le matin après le petit déjeuner pour aller jusqu’au lendemain matin. D’autres préfèrent commencer après un souper à 17 ou 18H00 pour finir le lendemain à la même heure. Faites selon votre possibilité. C’est agir avec agilité et souplesse que de jeûner de cette façon.
 
D/ Une semaine et plus : la Persévérance.
Nous abordons les jeûnes d’une période importante. Vous pouvez profiter à cette occasion de faire un nettoyage en profondeur en buvant une bonne «tisane de nos grands-mères» pour le transit. Par la suite, durant le jeûne, il est recommandé de boire régulièrement de l’eau minérale. Pour ma part, comme pour certains de mes amis, les deux premiers jours sont les plus difficiles. Le corps doit s’adapter. Recevoir l’information. Il arrive parfois que certaines personnes aient des maux de tête. Cela ne m’est jamais arrivé mais je sais que c’est assez fréquent et nous ouvrons ici une parenthèse sur les effets secondaires possibles. Si vous vous posez des questions et êtes inquiets pour votre corps, mieux vaut consulter un médecin avant de commencer un jeûne prolongé.
 
Cette persévérance dans le jeûne montrera aussi votre détermination face à l’oppression constante.
 
... le prochain article parlera de "Comment arrêter un jeûne ?"
 

[1] Sur le même sujet également : NEWBERRY Yan, « Disponible devant Dieu », Editions Biblos, Pierrelatte, 1996, 201 pp.

Commenter cet article