Le croyant et le jeûne - conclusion

Publié le par Pasteur Christophe Deville

hepe-chris.JPG
Nous arrivons, avec cet article, au terme de notre étude sur le jeûne. Jésus a promis que le Père récompenserait ceux qui le chercheraient de tout leur cœur avec sincérité. Nous pouvons relever 7 bénédictions qui s'associent au jeûne
.

 
 
Les bénédictions qui s’associent au jeûne.
 
1° La présence de Dieu est manifestée.
Le jeûne, associé à la prière, laisse entrevoir la présence du Seigneur? Ce n’est pas une révélation. Nous savons très bien que pour connaître une personne, il faut passer du temps avec elle. Il faut donner de son temps, il faut sacrifier de son temps. Par le jeûne et la prière, nous nous approchons de lui. Sa présence n’a jamais cessé d’être, mais elle se manifeste d’une façon toute particulière, dans la sérénité et avec densité.
 
2° La relation avec le Seigneur est approfondie.
Lorsque Dieu manifeste sa présence, une intimité s’établit avec lui et il nous permet de jouir de son amitié. En effet, ce n’est pas simplement le fait d’être avec quelqu’un qui nous permet de le connaître. C’est un échange, un partage, une ouverture commune qui nous fait nous comprendre. Dieu nous introduit dans son conseil divin, nous entoure de sa nuée. Nous goûtons alors à la Gloire de Dieu !
 
3° La puissance du Saint-Esprit est expérimentée.
De cette amitié sort une complicité, on se sent collaborateur avec Dieu. Il s’engage à travailler avec nous et nous équipe de la puissance du Saint-Esprit, lorsque dans sa présence, on discerne son œuvre. On découvre alors nos besoins des dons spirituels pour travailler avec efficacité.
 
4° La sensibilité spirituelle est rehaussée.
En contact avec Dieu et l’élément spirituel qui nous entoure, nous prenons du temps pour discerner les événements, les situations, les influences qui interfèrent au bon déroulement de notre vie de résurrection.
 
Nous avons mis un temps à part qui nous permettra, une fois retournés à nos occupations de redécouvrir la valeur de ce qui nous entoure.
 
5° La révélation est communiquée.
Cette révélation découle naturellement de ce qu’en laissant de côté les besoins quotidiens, nous transcendons le temps et voyons au-delà. Nous nous présentons déjà comme les futurs héritiers de Dieu et honorant cette grâce, Il nous donne le privilège de voir plus loin que ce que nous vivons.
 
6° L’opposition satanique est balayée.
Dans cette même présence de Dieu, la puissance nous est conférée pour nous permettre de discerner l’œuvre spirituelle des ténèbres et de reprendre le combat spirituel avec force. En jeûnant pour un temps, nous nous coupons des prises possibles que Satan pourrait avoir sur nous[1].
 
7° La victoire est remportée.
Toute cette œuvre produit la victoire. Ce succès est obtenu tant sur soi-même que sur tout autre ennemi.
 
Votre vie de prière trouvera ainsi une nouvelle dimension, car vous aurez expérimenté une foi agissante et votre confiance en Dieu en sera accrue.
 

CONCLUSION
 
Nous arrivons en un temps où les chrétiens doivent prendre au sérieux le message de l’évangile non seulement pour le vivre, mais aussi pour le propager. Cependant, notre société vit dans l’assistanat. Peut être bien malgré elle, elle empêche les individus de prendre ses responsabilités, d’envisager avec enthousiasme et confiance ce qui doit être amélioré.
 
Dans ce chaos, des hommes et des femmes mal intentionnés ont profité de cette situation pour exploiter les autres, les enfermer dans un sentiment d’incapacité et d’échec. Il ne doit pas en être ainsi pour le croyant régénéré par le Saint-Esprit. La Bible affirme que Jésus-Christ est venu pour nous affranchir et que nous soyons réellement libres.
 
Au temps du réveil spirituel au XVIIIème siècle, des hommes et des femmes brisés par des cadences infernales d’un capitalisme sauvage à l’état de naissance sont appropriés ce message de l’Evangile. Ils ne se sont pas retranchés derrière l’excuse que ce message leur avait été apporté par des romains ou des gaulois mais s’en sont emparés comme venant directement de Dieu.

De même aujourd’hui, ce n’est ni une culture, ni une tradition qui est détenteur de quoi que ce soit. C’est à chacun d’entre nous de revendiquer sa liberté. Servons-nous donc de ce mandat apostolique pour bâtir une Eglise qui tendra à vivre tous les aspects de la vie chrétienne pour la plus grande gloire du Seigneur, le Tout-Puissant Maître de l’univers et de nos vies.
 

[1] Attention, le jeûne ne vous met pas à l’abri des attaques spirituelles. Ce qu’il vous permet, c’est de dominer au milieu de vos ennemis et de les vaincre.

Publié dans Spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article