Accroitre sa Foi en Dieu - 6

Publié le par Pasteur Christophe Deville

LES OBSTACLES A LA GUERISON
 
rubicub.gifNous continuons notre étude sur la foi et précisons, dans ce chapitre, quelles peuvent être les obstacles à la guérison divine. Rappelons-nous que Dieu a toute chose entre ses mains. Sur ce sujet, le lecteur tirera profit de l'article du professeur Frédéric Hammann, parru dans la Revue Réformée N° 236 – 2006/1 - JANVIER 2006 – TOME LVII - Bonne lecture à chacun !
http://www.unpoissondansle.net/rr/0601/index.php?i=2

Le miracle vu comme un mérite
.
 
En Philippiens 2.13, il est dit que Dieu produit en nous le vouloir et le faire. A l’inverse de cette affirmation, beaucoup ont proclamé qu’en fait, « A Dieu le POUVOIR et à nous le VOULOIR ». Ce qu’ils veulent dire par là, c’est que Dieu a fait sa part, et qu’il nous appartient de faire la nôtre. Or ce n’est pas ce que Dieu dit. La Parole de Dieu nous dit que Dieu produit en nous non seulement le Vouloir, mais aussi le Pouvoir. La chose à retenir ici est que c’est Dieu qui produit.
 
Quant à ceux qui pensent faire leur part, j’ai aussi rencontré cette idée, mais qui s’inscrivait dans un schéma temporel. Ces gens disent :  «Voici, avant j’étais perdu, sans avenir, triste, dépressif, seul…et puis j’ai rencontré jésus, il a tout changé dans ma vie et maintenant j’ai la joie alors je peux le louer». Certains vont même plus loin en voyant qu’avec Dieu, ils peuvent avoir une vie bien tranquille ; et il faut surtout pas leur en demander trop. Il sont là, à l’église et c’est déjà pas mal ! Alors quand vient l’heure de partir, il ne faut surtout pas que le Saint-Esprit vienne à prolonger la réunion ! Ce qu’ils attendent de la vie, c’est que Dieu les aide à vivre une vie normale, avec une bonne voiture, un bon travail, ne pas avoir de problème, un époux gentil et quand viendra le temps de partir et bien on aura eu une belle vie.
 
Ce qu’ils attendent de l’église, c’est rester là et ne pas se faire trop remarquer. Un de mes amis pasteur me disait « Moi, je me méfie des gens bien tranquille dans l’église, certes ils aiment les moments forts : cela leur permet de prendre une petite bénédiction au passage…et qui sait…faire leur petites affaires». Nous parlons en hommes et femmes spirituels discernant les véritables motivations ! Certes, c’est une vérité. Lorsque nous venons au seigneur, il nous restaure et nous transforme. Mais ce n’est pas le but premier pour lequel Dieu nous sauve !
 
La grâce perçue au rabais.
 
A L’autre extrême, nous trouvons certains qui disent qu’en fait, puisque le Vouloir et le Faire appartiennent au Seigneur, et qu’il a tout accompli, ils n’ont plus rien à faire ! Oui, C’est Dieu qui produit le Vouloir et le Faire. Mais c’est EN NOUS qu’il produit cela. (c’est la grande découverte de la réforme. Avant, lorsqu’on disait Dieu est juste, cela sous entendait «moi je ne le suis pas» puis Luther a compris que lorsque la Bible affirmait que Dieu est Juste, cela signifiait qu’il libérait sa justice pour chacun de nous). De même, affirmer que Dieu est Puissant, c’est libérer sa puissance dans ma vie.
 
Ces gens disent ainsi : «La Parole de Dieu dit que Satan est déjà vaincu. Il est sous nos pieds» et il peuvent même critiquer d’autres croyants qui combattent spirituellement. Ils vont se dire : «mais si la Parole de Dieu dit que j’ai telle et telle chose, c’est que c’est vrai puisque la Parole de Dieu est vrai». Ainsi : ils proclament la parole à tout vent : «Au nom de Jésus !…», «Par ses meurtrissures, je suis guéri !…» La grande question ici est de savoir en quelle mesure ces vérités bibliques sont applicables et ACTIVES dans ma vie ! Pendant trop longtemps, l’Eglise a dit des choses uniquement parce qu’elles étaient bibliques mais sans l’expérimenter.
 
Par exemple, lorsque Jésus dit à ses disciples que ceux ci allaient faire les mêmes choses que lui et même de plus grandes, c’est biblique. Or si je pose la question «allons nous faire des choses plus grandes que Jésus», je suis sûr que la plupart des croyants vont me dire oui car c’est ce que dit la Parole de Dieu ! Mais la véritable interrogation se fait si on regarde à la réalité quotidienne ! Aussi en quelle mesure cette vérité peut devenir réalité dans ma vie !
 
En fait, la Parole de Dieu ne doit pas rester au stade d’une information que l’on reçoit en notre intellect. Elle doit à présent devenir une proclamation de puissance et être activée dans ma vie ! C’est l’un des points les plus tendancieux dans les mouvements qui prêchent la Foi et la Confession. N’oublions jamais que ces confessions reposent sur une confiance en Dieu et un total abandon à la volonté de Jésus.
 
De ces deux interprétations (l’une qui dit : «Dieu fait sa part et Nous la Nôtre», et l’autre qui Dit : «Dieu a tout accompli et je n’ai rien a faire»)c’est le vieux dilemme entre le «Déjà » et le «Pas Encore» :
 
>       Nous avons été sauvé (Il y a 2000 ans potentiellement ; et même le jour de notre conversion),
>       Nous sommes en train d’être sauvés (œuvre de sanctification quotidienne)
>       Nous serons sauvés (lorsque du ciel, Jésus viendra nous chercher pour être avec lui).
 
Revenons au verset 13 de Philippiens 3. Lorsque Paul dit que «Dieu produit en nous le vouloir et le Faire», il affirme que Dieu a tout accompli, et qu’il nous appartient à nous maintenant d’entrer dans cette plénitude !
 
Le VOULOIR et le FAIRE appartiennent et proviennent du Seigneur. Il sont activés EN NOUS par la puissance de l’Esprit. Ce n’est :
>      ni en vertu de votre sanctification
>       ni en vertu de votre intellect
>       ni en vertu de votre spiritualité...
 
MAIS EN VERTU DE LUI SEUL QUI ACTIVE TOUTES CES CHOSES EN MOI !

C’est Jésus en vous qui active cela. Pas «Jésus au ciel». Pas «Jésus dans la Bible» mais Bien Jésus en vous. Romains 8:11 affirme :
«Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous».
 
Ainsi, Dieu va vous donner de la volonté et la puissance. Pourquoi ? Ce n’est pas pour épater, ce n’est pas pour jouer mais c’est pour confronter !
 
Les temps que nous vivons sont très particuliers. Dieu est un train de lever une nouvelle génération de chrétiens. Si l’Eglise primitive a été puissante pour renverser les principauté, à combien plus forte raison en sera t-il de l’église ‘‘finitive’’, à la fin des temps ?

Briser les Paroles de malédictions.
 
Ne sous-estimons pas le pouvoir de nos paroles. Elles portent leurs fruits soit pour une bénédiction, soit pour une malédiction.
 
Notez que c’est par la Parole que Dieu à créé toutes choses. Par la Parole, il a guérit, délivré, etc…
 

S--rieux-le-vieux--.JPGIl y a quelques années, Il m’a été confié une Eglise dans le centre de la France à Avallon alors que j’exerçais mon ministère à Paris. Je descendais régulièrement pour enseigner, préparer les responsables et prêcher. Ce qui me réjouissait, c’était la réceptivité des membres de l’Eglise. 


Plusieurs témoignèrent avoir été guéri simplement en écoutant la prédication.  Celle-ci brisait les paroles de malédictions prononcées par des proches, des parents ou même des enseignants qui leur avaient dit qu’ils ne valaient rien et que leur vie serait un échec.

Publié dans Spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article