esprits familiers, esprits de dépendances (4)

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Les esprits de dépendances.

avatar.jpgDans son étude sur les esprits familiers, notre soeur Pierrette souligne les différentes façons par lesquelles les esprits familiers peuvent influer sur notre existance quotidienne. Nous pouvons établir une liste et tenter de repérer les principales dépendances que nous pouvons rencontrer : 


Ø      L’esprit de tabagisme,
Ø      d’alcoolisme,
Ø      d’addiction aux drogues. Cela, quelque soit la drogue. Même si on parle de drogue douce, c’est tout de même une drogue. Des études récentes ont montré l'aspect dévastateur de certaines drogues qu'on plaçait au second plan. le Docteur Emmanuel Florent contribue a démistifier certaines idées reçues sur ce sujet dans le rapport TREND de 2004
Ø      Il y a tout ce qui concerne la sexualité ;
Ø      l’addiction à la télévision. C’est un esprit qui contrôle et nous entraîne à tellement de choses qu’il existe des gens qui se réveillent et commence à «zapper» et lorsqu’ils se couchent, c’est aussi en zappant ! C’est un puissant moyen dont Satan dispose pour entrer dans nos vies. Car imaginez-vous bien que lorsqu’un téléviseur reste allumé toute la nuit, on ne sait pas trop ce qui se passe ! ! ! On peut être réveiller et se rendre compte que malencontreusement, en tant qu’enfant de Dieu, il y avait un film pornographique en pleine nuit.
Ø      Les jeux de hasard. (le loto, le tiercé). Il est parfois dommage de voir certains chrétiens avec des tickets de tiercé dans leur voiture. Ces choses ont besoin d’être dites afin que nous soyons aidés, qu’on sorte édifié, grandi, mais aussi libéré ! Ce sont des choses qui sont primordiales dans la vie du chrétien. On pense trop souvent que ce sont des petites choses insignifiantes qui n’ont pas d’incidence dans notre vie. 
Les jeux virtuels en ligne. Avec le développement d'Internet, et depuis la démocratisation du "Haut Débit", on assiste à un nouveau phénomène de jeux virtuels sans fin. S'occuper d'un animal virtuel, entrer dans la peau d'un "avatar", vivre une vie "parallèle" nous sont proposer grtuitement sur le net. Là encore, certaines personnes rencontre des difficultés à abandonner leur seconde existance, cette "seconde vie" ou vie alternative, qui grignotte progressivement sur le réel. Il existe d'étonnantes simulitudes entre ce monde virtuel et le monde spirituel qui nous entoure. En effet, dans ces jeux, nous sommes en contact avec de réelles personnes, nous pouvons vivre un transfert d'identité et donc, être lié à une entité quel qu'elle soit. Nous sommes bien en face d'un esprit familier qui se manifèste d'une façon inatendue !
Certains regardent la télé, et trouvent que... «tiens ! C’est quand même intéressant, regarde, on peut toucher un gros lot, une voiture !... ». Cependant, vous ne savez pas ce qu’il y a derrière cela. Derrière tous ces jeux, se cachent des sponsors et ces derniers ont une politique, une philosophie un objectif de contrôle. Leur politique, c’est vous amener à acheter et à consommer. Evidemment, si tous les jours pendant trois semaines on offre un objet de valeur à la télé, à la fin des trois semaines, vous serez dans un état de CONVOITISE (Voir Marc 4:18-19). A force de vous l’avoir montré vous en serez imprégné. Ce genre d’esprit imprègne votre inconscient et vous pousse à désirer (vous aurez noté qu’il y a dans l’hypnose ce même procédé qui produit cette mise en condition). Alors l’esprit de convoitise va s’installer. Vous allez être convaincu que vous ne pourrez pas vivre sans ce nouveau téléphone protable aux "toutes nouvelles fonctions". Certains vont ce demander "comment ils ont bien pu faire pour vivre sans cela avant". Concernant la télévision, c’est la raison pour laquelle nous disons qu’il faut choisir votre programme de télé. Nous ne disons pas de ne pas regarder la télé. Ce que nous disons c’est qu’en tant que chrétien, il faut choisir notre programme. Il est vrai que pour le tiercé nous risquons d’être tenté. En effet, lorsque vous entendrez «le prix du président de la République » ou que sais-je... un prix très alléchant l’accompagne. Ainsi, c’est l’esprit de convoitise de cette somme qui fera jouer beaucoup, en pensant, «peut-être qu’avec tout cela et un peu de chance je vais quand même le gagner ce gros lot !».
 
Nous devons comprendre que l’argent qu’on donne dans le tiercé ou dans ces choses là, c’est de l’argent perdu. Le jour où vous gagnez, comptez donc le montant que vous avez joué depuis tant d’années et vous verrez que vous ne serez même pas rentrés dans vos fonds. Si vous rencontrez des difficultés dans un de ces domaines, nous restons à votre écoute pour travailler AVEC VOUS sur ces choses. Rappellez-vous ! on ne se débarasse pas d'une mauvaise habitude en la jettant par la fenêtre, mais on la fait sortir en lui faisant déscendre les escaliers un à un. Si tu es tombé... RELEVES-TOI !

Publié dans Spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article