Les esprits familiers reproduisent des émotions et travaillent en réseaux !

Publié le par Pasteur Christophe Deville

 
Les esprits familiers reproduisent des émotions et travaillent en réseaux !
 Fromager-de-st-Pierre.JPG
On entend parfois notre entourage dire « Ah ! Il sourit comme un tel ! ». Alors que pendant toute la journée, cette personne est totalement différente ; à cet instant précis, on va dire d’elle qu’elle marche comme untel ; qu’elle parle comme untel, qu’elle ressemble à... . En tant qu’enfant de Dieu nous devons nous préserver de ces choses. Si tu t’appelles Pierre, tu agis comme Pierre et pas comme Louis, Arthur ou Honoré ! Qui vous dit qu’Honoré n’était pas le plus grand sorcier de la contrée ! Voyez-vous, c’est une façon de s’approprier des esprits familiers. Les démons ont des faciès. Aussi, lorsque certains viennent au Seigneur, il n’est pas surprenant que leurs proches les renient. Des enfants diront à leurs parents « tu n’es pas ma mère », une mère dira à son enfant  « tu n’es plus ma fille ». Ne soyez pas étonnés ! En effet, la personne qui n’est pas encore venue à Dieu et qui s’attache encore au monde, n’a plus le même père que vous ! La Parole de Dieu nous dit que « tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n'avez pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Romains 8:14-16). Ainsi vos proches ne vous reconnaissent plus ! C’est une chose spirituelle et il ne faut pas être contrarié lorsque ces choses arrivent. Lorsque quelqu’un vous dit - «Ah !, tu n’es plus ma fille... depuis que tu va dans  ton Église, tu n’es plus mon fils».
 
 Dans un sens, c’est normal. Vous n’avez plus le même esprit, vous n’avez plus le même père spirituel. C’est spirituellement qu’il vous faut comprendre. La Bible nous demande de marcher non selon la chair, mais selon l’Esprit. La personne peut encore compter ses trois autres enfants qui ne sont pas encore chrétien et dire «Moi, c’est trois enfants que j’ai. Toi, tu n’en fait pas partie». C’est dans ces moments qui pourraient paraître difficiles qu’il est possible de bénir notre Dieu et notre Père car spirituellement, nous sommes reconnus. On pourra même vous dire «tu n’es plus ma femme». Peut-être vous êtes chrétien depuis des années, mais c’est seulement maintenant que vous commencez à marcher d’une façon digne de Dieu. Et cela peut aussi vous arriver. Les mauvais esprits vous rappelleront votre passé «Cet homme là ? ! Méchant comme il est ; maintenant il dit qu’il est chrétien ?Après tout ce qu’il m’a fait souffrir, hypocrite ! ». Encore une fois nous devons être élevés à une dimension spirituelle pour comprendre ces choses. 

Les esprits familiers :
communications en «réseaux».
 
Les esprits familiers établissent une communication entre deux personnes voire plus. Nous lisons en 1 Samuel 28:6-7 «Saül consulta l'Éternel; et l'Éternel ne lui répondit pas, ni par des songes, ni par l'ourim, ni par les prophètes. Saül dit à ses serviteurs: Cherchez-moi une femme qui évoque les morts, et j'irai l'interroger. Ses serviteurs lui dirent: A Eyn-Dor il y a une femme qui évoque les morts».
 
La caractéristique principale des esprits familiers c’est la communication. Cette femme d’Eyn-Dor avait cet esprit familier mais établissait des communications non seulement entre elle et l’esprit qui est en elle, mais aussi entre elle et des gens étrangers à elle. C’est pourquoi nous disons que l’esprit familier peut faire communiquer deux personnes voire plusieurs. Si Saül a envoyé consulter cette femme d’Eyn-Dor, c’est que les gens savaient qu’elle avait une renommée. On connaît la femme qui fait telle ou telle chose.
 
Une de mes amies a vécu dans le désert de Kerouan, en Afrique. Dans ce lieu, tout le monde connaissait la femme qui faisait les massages après les accouchements. Les premières villes étaient à 15 km d’un côté et à 7 km de l’autre. Mais au-delà de ces 22 km à la ronde, on savait qui était la femme qui massait le ventre pour soi-disant remettre les organes après un accouchement. L’esprit familier n’est pas inconnu ! Il communique ; et cette communication est sollicitée. L’exemple de Saül nous montre que ce n’est pas d’hier que ces choses se passent. Saül a pratiqué ce qu’on appelle la nécromancie. Le culte à Marie, c’est aussi de la nécromancie.
 
Marie est bien décédée. Nulle part dans la Bible il nous est dit que Marie serait montée au ciel comme Enoch, Elie ou Jésus. Cette femme est bien morte et si je l’évoque, je tombe sous le coup du jugement de Dieu car j’évoque un esprit de mort ! C’est la raison pour laquelle Dieu nous demande de ne plus pratiquer ce genre de choses. Vous savez ce qui est arrivé à Saül par la suite : Ce n’est pas parce que Saül n’est pas allé chez le médecin qu’il est mort, mais la Parole de Dieu nous dit que c’est parce qu’il a pratiqué ce qui était contre la volonté de Dieu.
 
Les esprits familiers sont particulièrement communicants. C’est la raison pour laquelle lorsqu’il y a une cure d’âme nous sommes vigilants pour ne pas laisser ces esprits communiquer n’importe quoi et nous leur disons «tais-toi et sors !». Nous ne pouvons pas établir de communication avec n’importe quoi !
 
Je dis souvent en prêchant que lorsque Dieu a donné une vision pour une œuvre, généralement, il n’y a qu’une seule personne qui reçoit la vision. Tout ce qu’on reçoit par la suite doit être transmis au visionnaire, parce qu’à ce stade là, cela ne peut être que « Révélation » et plus Vision. En fait, il ne peut y avoir qu’une seule vision. Lorsqu’il s’ajoute des choses et que les gens viennent pour dire qu’ils ont reçu une autre « vision » pour l’Église, ou que certains n'ont pas "reçu la vision"... on se trompe, car voyez-vous, s’il y a deux visions, il y a di-vision. Automatiquement, il y aura un groupe qui va partir d’un côté et l’autre de l’autre. Il faut éviter cela. Il faut que l’Église soit épurée à ce niveau ! Cela ne contredit pas le fait que plusieurs reçoivent la confirmation de ce que Dieu est en train de faire. Mais notre façon de parler est souvent inapropriée à la vérité de la Parole de Dieu.
 
Nous lisions dans la Parole de Dieu :
Lévitique 19:31 «Ne vous tournez pas vers ceux qui évoquent les esprits, ni ceux qui prédisent l'avenir; ne les recherchez pas, de peur de vous souiller avec eux. Je suis l'Éternel, votre Dieu».
Lévitique 20:27 «Si un homme ou une femme ont en eux l'esprit d'un mort ou un esprit de divination, ils seront punis de mort; on les lapidera, leur sang retombera sur eux
Dans ce dernier verset, il est vrai maintenant que ces gens ne sont pas mis à mort, mais par contre, les conséquences spirituelles de ce que tu as dit par fausse prophétie retombera sur toi. Alors il faut savoir que justement, quand on vous dit d’éviter d’exercer des dons de prophétie ou de révélation, c’est afin que vous ne soyez pas, comme le dit Lévitique 19 premièrement souillés, mais secundo, que les conséquences spirituelles ne retombent pas sur vous ou sur vos enfants ! Les conséquences spirituelles sont là. Nous avons besoin de ce genre d’enseignement pour comprendre pourquoi pour certaines choses on nous met en garde. Nous ne disons pas «Ne priez pas» ! Nous disons «priez !, mais priez pour des choses simples». Quant aux choses délicates, lorsque les gens ont besoin de délivrance, il est important que cela soit porté à la connaissance de l’Église. C’est à l’Église de prendre en charge ces choses. Soyons vigilants quand nous prions et faisons attention aux esprits qui peuvent se manifester. S’il se produit des manifestations, remerciez Dieu et arrêtez tous de suite parce que vous êtes peut-être sur une pente dangereuse pour vous. Les esprits familiers sont une contrefaçon du Saint-Esprit. Nous avons parlé de la contrefaçon de l’imposition des mains. Le Saint-Esprit me permet de communiquer avec Dieu. Par contre l’esprit familier me permets de communiquer avec des morts et avec des esprits «méchants». Ainsi nous réalisons que dans le monde spirituel, tout ce que nous avons avec Christ, nous le retrouvons en parallèle avec les démons et les esprits méchants. Nous devons savoir que si Dieu lui-même a appelé Satan le malin, ce n’est pas en vain.
 

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article