10 principes du ministère de Jésus

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Bonjour à tous ! je vous lire ici un article du pasteur Rick Warren que vous trouverez aussi en français sur le Blog du Pasteur Patrice Robin, de Montréal. Souvent, nous nous référons à de nombreux modèles dans le ministère : "le" pasteur de notre assemblée, un leader chrétien que nous respectons, et parfois nos propres parents, par exemple. C'est la raison pour laquelle je désire encourager chacun de nous à avoir des mentors et des modèles dans le ministère. Cependant, il est à considérer un point important : dans une certaine mesure chacun d’eux vous laissera tomber; mais ce ne sera JAMAIS le cas de Jésus. Il ne vous abandonnera Jamais.

 
Jésus est notre modèle ultime pour le ministère. Plus que toute autre chose dans ma vie, je veux pouvoir dire que j'ai crû plus à la ressemblance de Jésus qu'en mon caractère et "mon" ministère.
 
Voici donc 10 principes du ministère de Jésus que nous devons incorporer au nôtre.
 
1.      Identification : Sachez qui vous êtes
Si jamais nous devons être efficaces dans le ministère pour Jésus Christ, nous devons savoir qui nous sommes. Cela implique de savoir quelles sont nos forces et nos faiblesses ; et de savoir nos limites. Identifiez qui vous êtes - votre S.H.A.P.E. (acronyme anglais pour : Spiritual gifts, Heart, Abilities, Personality, and Experiences, que l’on peut traduire par : dons spirituels, coeur, capacités, personnalité, et expériences).
 
Dans Jean 8:18 Jésus dit : « Je rends témoignage de moi-même ». Dans Jean 4:10 il déclare : « Si tu savais … qui est celui qui te demande à boire, c'est toi qui aurais demandé à boire et il t'aurait donné de l'eau vive ». Jésus n’avait aucun doute sur lui-même. Il savait exactement qui il était. Huit fois dans l’Écriture il a dit « Je suis », et il s’est défini. Si vous ne savez pas le genre de serviteur que Dieu a voulu faire de vous, vous allez devenir la proie de deux pièges: la comparaison et la reproduction. Certains d’entre vous tomberont dans l'habitude de comparer votre ministère à celui de quelqu'un d'autre. C'est une mauvaise idée. Vous trouverez toujours quelqu'un qui est meilleur que vous (provoquant l'envie) et vous trouverez toujours quelqu'un qui est pire que vous (entraînant l’orgueil).
 
L'autre piège dans lequel vous tomberez est de reproduire le ministère de quelqu'un d'autre. Il est crucial de saisir ceci. Dieu vous a donné des dons spirituels, un coeur, des capacités, une personnalité et des expériences spécifiques pour une raison. Il veut que vous les utilisiez dans le ministère. Il veut que vous soyez vous.
 
Cela fait plus de 25 ans que j’aide des pasteurs dans leur ministère. Je n'ai jamais eu pour but d’essayer de transformer d'autres pasteurs en moi. Mon ministère a toujours existé pour vous aider à accomplir les buts de Dieu dans votre propre contexte particulier.
Si votre but est de transformer votre église en un autre Saddleback, vous avez manqué l’objectif.
 
2.      Motivation : Clarifiez pourquoi vous êtes dans le ministère
C'est une question réglée pour Jésus. Il a consacré sa vie entière à être agréable à Dieu. Dans Jean 5:30 Jésus affirme : « Je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. » La motivation unique de Jésus pour le ministère était de servir Dieu. Il n'essayait pas de se faire plaisir à lui-même, ni à d'autres, à devenir populaire, ou à faire beaucoup d'argent. Il a voulu plaire à Dieu. Le ministère est trop précieux pour être motivé par quoi que ce soit d’autre que de satisfaire Dieu. Apprenez à vivre pour un seul. J'apprends de plus en plus sur l'importance de cette affirmation. Peu importe ce que je fais, ce qui importe est ce que Jésus pense de ce que j'essaye de faire.
 
3.      Dévouement : Je dois garder ma vie pure
Jésus a déclaré dans Jean 14 :6 : « Je suis la vérité ». Il n'a pas dit « Je dis la vérité » ou « J'ai la vérité ». Il a dit « Je suis la vérité ». Pourquoi a-t-il dit cela ? L'intégrité sert de base à tout ministère légitime. Vous devez vous demander constamment : « Suis-je exactement ce que je semble être? Ou ma vie à la maison et la vie de ministère sont-elles comme Dr. Jeykll et M. Hyde? »
 
Vous pouvez duper votre église, mais vous ne pouvez pas tromper Dieu. En qualité de ministres de l'Évangile (ce que chaque croyant né de nouveau est), nous devons nous consacrer à Dieu et essayer de vivre une vie d'intégrité sainte et pure. Paul dit dans 2 Timothée 2 : 21 : « Si donc quelqu'un se conserve pur, en s'abstenant de ces choses, il sera un vase d'honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne oeuvre. »  
Paul nous dit dans ce passage que pour être consacré et utile de sorte que Dieu puisse vous utiliser, vous devez vous garder pur. Si je me garde pur, alors Dieu peut m'utiliser. Dieu peut passer sur un manque d'intelligence. Il peut fermer les yeux sur un manque de talents et de capacités. Mais Dieu n'utilisera pas un vase sale. Quand je permets au péché de s’installer dans ma vie, ou quand il y a des relations qui ne sont pas saines et que je laisse pourrir, ou quand il y a des habitudes dans ma vie qui doivent être changées et que je le sais, ces choses empêchent Dieu de pouvoir se servir de moi.
 
4.      Concentration : Je dois me concentrer sur ce qui est important
Quand il avait 12 ans Jésus a dit : « Il faut que je m'occupe des affaires de mon Père.» (Luc 2:49). Pour être en mesure de dire ceci avant même d’être un adolescent, je dirais que Jésus avait très tôt clarifié son but. Puis, certains de ses derniers mots rapportés dans les évangiles étaient : « J'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donnée à faire. » (Jean 17: 4) Ce sont là des couronnes pour une vie réussie. À 12 ans Jésus connaissait son but dans la vie, et vers la fin de sa vie, il déclara que le but avait été accompli. Il y a beaucoup, beaucoup de bonnes choses dans lesquelles vous pouvez être impliqué dans votre vie et votre ministère qui ne vaudront pas grand chose dans cinq ans. Ce qui compte est ce qui est important. Quand Jésus dit qu'il a accompli toute la tâche que Dieu lui avait confiée, a t-il guéri tout le monde? Naturellement pas. Tous étaient-ils devenus chrétiens? Non. Chaque personne avait-elle même entendu la Bonne Nouvelle? Pas du tout.  
Qu’est-ce que cela signifie? Cela veut dire que Dieu ne s'attend pas à ce que vous fassiez tout. Nous avons juste assez de temps pour faire la volonté de Dieu. Il n'a pas plus de volonté pour votre vie que vous n’avez de temps pour l’accomplir. Apprendre à servir comme Jésus signifie se concentrer sur ce qui est le plus important, ce qui change la vie des gens. Les personnes qui font une différence dans le monde sont celles qui sont le plus concentrées. Elles ont centré leur vie autour de quelques buts, et non 20. Vous devez fixer quelques objectifs. Vous devez établir quelques priorités, plans, et cibles. Si vous ne vivez pas par priorités, vous vivrez par pressions. Soit vous déterminez ce qui est important dans la vie, soit d'autres le détermineront pour vous.
 
5.      Délégation : Faites participer les autres à votre ministère.
Dieu vous a appelé dans le ministère, mais il ne vous a pas appelé à le faire seul. En fait, les ministères de grands solitaires se consument. Ils ne durent pas. Marc 3:14 déclare: « [Jésus] en établit douze, pour les avoir avec lui, et pour les envoyer prêcher. »
Une des raisons pour lesquelles les gens brûlent dans le ministère est qu'ils commencent à croire que tout dépend d'eux. Jésus lui-même, qui était parfait, a pris et formé 12 personnes. Cela en soi montre le besoin de travailler ensemble en partenariat dans le ministère. Il avait besoin d'association. Il avait besoin de communauté. Il en est de même pour vous, ou alors vous ne vous en sortirez pas dans le ministère.
   
La semaine prochaine, je partagerai cinq principes supplémentaires du ministère de Jésus que nous devons incorporer au nôtre. Soyez bénis
 
Article tiré du site : www.pastors.com
D'après Rick Warren, "Following Jesus’ model for ministry"
 

Publié dans Vie d'église

Commenter cet article