Une nation contre une nation...

Publié le par Pasteur Christophe Deville

On pouvait récemment entendre sur les chaines de télévisons un message semble-t-il en provenance de Ben Laden. Le téléspectateur moyen pouvais s’interroger de savoir la raison pour laquelle certains religieux islamistes pouvaient tellement s’opposer à l’Europe et au Vatican. En fait, il est dommage que le public français ne soit informé que de la surface des événements et des décisions qui sont prises par nos gouvernements. 

Ainsi il est bon d’être informé que la France et l'Allemagne demandent une position plus ferme contre la République islamique Iranienne. Alors que les États-Unis demeurent très sobres en ce qui concerne l’Iran, l’Union Européenne, quant à elle, exige une opposition plus ferme contre la République islamique. Le Président français, Nicolas Sarkozy, par exemple, a insisté à maintes reprises pour que l'Iran ne puisse obtenir la bombe nucléaire. La rhétorique de Nicolas Sarkozy a incité Mahmoud Ahmadinejad à lui écrire une « lettre acrimonieuse » en novembre, selon Le Monde. Récemment, le Ministre allemand des Affaires étrangères, Franc-Walter Steinmeier, a dit au chef de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) que la communauté internationale se devait d’être plus dure envers l’Iran. « Le problème n'est pas résolu », a-t-il dit. « Le conflit concernant le programme nucléaire de l'Iran reste entier ».

L'Europe a fait avancer les sanctions d’une étape supplémentaire. C’est en réponse à cette offensive européenne qu’'Ahmadinejad lançait un avertissement envers les soldats français présents parmi les Forces intérimaires des Nations Unies du contingent situé dans le sud du Liban. Ainsi, il est très probable que l'Iran pourrait utiliser sa procuration, le Hezbollah, pour orchestrer une campagne terroriste en Europe ou contre les intérêts européens dans monde.

Fin de novembre dernier, les autorités britanniques ont confirmé que quelques cellules dormantes du Hezbollah disséminées à travers le Royaume-Uni menaçaient de frapper si des attaques étaient effectuées contre l’Iran.

L’attention, pour nous, croyants du Livre, c’est de comprendre que cette position mutuellement agressive pourrait bientôt exploser en un conflit militaire de grande envergure entre l’Europe et le pouvoir islamique dirigé par l'Iran. Comme le prophétisait Daniel au chapitre 11 de son livre (v.40).

http://www.thetrumpet.com/index.php?q=4756.3015.0.0

 

Publié dans Théologie

Commenter cet article