Un an déjà !

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Bonjour à chacun ! voici déjà UN AN que nous cheminons ensemble avec ce blog. Nouvelle Année, Nouvelle Présentation, Nouveaux Défis ! Notre désir est de répondre plus justement à votre attente. Aussi, n'hésitez pas à me communiquer les sujets que vous aimeriez voir abordés dans ce site, et je me ferais un plaisir de les traiter avec vos suggestions !

Bonne Lecture !

Aujourd'hui, je souhaite vous poser cette question :
De quoi sont faits vos rêves d’aujourd’hui ?

 Je ne serai pas étonné d’entendre comme réponses :

-         de bonheur, de confort ;

-         d’inquiétude et d’espoir ;

-         d’envie d’économiser et  peut-être d’envie de gaspiller.

 

Nous parlerons d’un sujet très important : L’ARGENT !

Peut-être vous aviez envisagé les choses de façon complètement différente, avec plus de réalisme et d’émotion !  Avez-vous remarqué que vous avez beau avoir de l’argent liquide, un compte bancaire, une ou plusieurs cartes de paiement et même des actions ; pourtant, vous vous rendez compte que ce n’est pas cela qui réglera vos opinions et vos sentiments au sujet de l’argent freinant votre développement personnel ?  

  A la question :

« Etes-vous (vraiment) heureux ou heureuse ? » ; 30 % des interviewés répondent toujours « oui » sans tenir compte de l’augmentation de leur niveau de vie. Puis à cette autre question :

« Qu’est-ce qui est important pour être heureux ? »

C’est l’argent qui vient en premier. Pour 80 % des personnes interrogées, il est indispensable de ne pas avoir de problèmes financiers pour connaître le bonheur. Je vous recommande vivement de sortir des clichés tels que : « Ah si j’étais riche, je serais heureux ou heureuse ! »

Le fait de penser cela, c’est se condamner à être malheureux.

Si vous n’êtes pas heureux ou heureuse actuellement, et si vous espérez le devenir en étant plus riche, vous vous leurrez complètement.

Pour ramener l’argent à sa juste valeur, on devrait  avoir à l’esprit ce proverbe tibétain :

« Celui qui est riche, c’est celui qui sait, qu’il possède suffisamment. »

La clé du bonheur, c’est de savoir apprécier ce que l’on a ; même si cela semble peu, vu de l’extérieur. (Je le répète encore une fois, la clé du bonheur…….). En ce qui concerne l’argent,  la voie de la simplification repose sur un paradoxe fort apparent :

Vous ne pouvez en gagner davantage que si vous arrivez à vous en détacher : Apprenez à en être détaché !

 Si l’argent a trop d’importance pour vous, sachez que les portes de la richesse vous resteront fermées. Mais être détaché ne signifie pas être indifférent. On entend souvent les gens dirent ceci :

 - « Pour moi, l’argent n’a pas d’importance ». Cette expression traduit un blocage et revient à dire : « que je ne veux pas d’argent ».

 « l’amour de l’argent est la racine de toutes sortes de maux. Certains ont une telle envie d’en posséder qu’ils se sont égarés de la foi et se sont infligé bien des tourments ». Vous trouverez ce passage dans la Bible en 1 Timothée 6 verset 10.

Dites bien fort ce décret prophétique :
« je refuse les ordures du diable.
L’argent est à mon service, je ne suis pas son esclave. »

En revanche, quelqu’un de sincèrement détaché dira :

« Je veux travailler dur, profiter de toutes les bonnes possibilités qui s’offrent à moi, faire tout ce que je peux pour réussir. Si cela ne marche pas, je comprendrai pourquoi. »

Dès maintenant, montrez-vous courageux ou courageuse et ne vous laisser pas abattre.

Par dessus tout, changez de langage. Ne dites plus : «  je ne peux pas…. », Mais « je peux…  je ne sais pas comment, mais je peux…! »

Dans une prochaine étape, nous allons connaître qu’il existe de véritables blocages intellectuels voire spirituels vis-à-vis de l’argent et de la richesse. D'ici là, je vous souhaite une bonne semaine et merci pour votre fidèlité !

 

 

 

Publié dans Éducation

Commenter cet article