2012 : Le dénouement mondial

Publié le par Pasteur Christophe Deville

La fin du monde est-elle prévue pour le 21 décembre 2012 ? La Bible est très sobre à ce sujet et ce serait une erreur de se prêter à un jeu de calcul. Ce qui est certain, c'est que nous n'avons jamais été aussi proche du retour de Jésus-Christ. A côté de cela, des prédictions remontent du fond des âges et nous laissent penser qu'on se rapproche à grand pas de ce grand jour.

La légende maya

Ainsi, Il y a une légende maya et aztèque qui révèle la présence de treize crânes de cristal répandus à  travers le monde, qui détiennent des pouvoirs de divination, de guérison et médiumnique, qui permettent l’élévation spirituelle des humains, la production spontanée d’images holographiques et des bruits sonores étranges.

 

La prophétie maya indique que lorsque les treize crânes de cristal seront réunis, les secrets de la vie seront révélés à  l’humanité ; ceci en 2012. Ces crânes contiendraient de grandes informations sur l’histoire des humains et des anciennes civilisations. Selon leur tradition, ces crânes leur ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des Initiateurs « venus du ciel ». Certes, nous n'allons pas sombrer dans un mysticisme, mais relever certains faits saillants. En effet, on peut s'interroger sur la nature de ces êtres venus du ciel : Qui sont-ils, de quel "ciel" s'agit-il et quelles sont leurs intentions, selon ce que nous dit la Bible. Ce qui est frappant dans ces légendes c’est que les crânes serait la mémoire des peuples des « 12 autres mondes » ou planètes (?), et nous, la Terre, nous sommes considérés comme étant la dernière, la plus récente, « le monde des enfants » comme les mayas le disent dans leurs traditions orales, ces crânes contiendraient l’histoire et la sagesse de tout ces peuples de tout les temps. Selon les mayas, les crânes de cristal seraient d’antiques ordinateurs. Ils contiendraient d’importantes informations sur les origines de l’humanité et son destin. Et justement la mémoire de l’ordinateur sur lequel vous lisez ce texte est stockée dans une matière qui s’apparente au cristal…

 

La piste Atlantes :

Selon la légende, les Itzas, venus de l’Atlantide, ont apporté les crânes avec eux. Atlantide se dit « Atlantiha » en langue maya. Ce qui est intéressant c’est que l’Atlantide a toujours fait parti de la tradition orale des peuples amérindiens. Cette « légende » se retrouve en Amérique du Sud, dans les textes des anciens Sumériens de Mésopotamie et bien sûr dans le Timée de Platon. Comme le déluge, ce récit d'intervention d'êtres célestes semble universel (souvenez-vous des "fils de Dieu" (néphilim), en Genèse, chapitre 6).

 

 

Voilà  l’histoire et le message des crânes selon les descendants des peuples amérindiens:

Au commencement, il existait 12 mondes où une vie humaine était présente. La Terre était appelée « la planète des enfants ». Les onze autres mondes ont rassemblé leurs connaissances dans [une sorte d’ordinateur holographique], les crânes de cristal. Des «Anciens» ont amené ces crânes sur Terre et ont fait don de la connaissance aux hommes. Ils aidèrent les hommes à  construire quatre grandes civilisations : Lémurie, Mu, Mieyhun et l’Atlantide. Les 13 crânes étaient conservés dans une pyramide appelée « l’Arche ».


Tout en restant concentré sur les vérités bibliques, il est très plausibles que certains peuples anciens aient eu connaissance de ces réalités spirituelles. D'ailleurs, ne trouvez vous pas curieux que ce soit des mages venus d'orient qui aient reconnus le premier avènement du Messie. Ces mages étaient éduqués selon la philosophie du Zoroastrisme qui comprennait la prophétie selon laquelle le Fils du Dieu "bon" descendrait sur Terre, serait mis à mort par la descendance du dieu "mauvais", mais reviendrait à la vie pour règner sur la Terre entière. On peut se demander comment cette religion a pu voir aussi proche de la réalité biblique ?
 

La Science :

Depuis le XVème siècle, les découvertes scientifiques avancent à grand pas, au point ou il y a 4000 ans, la progression technologique « T » qui était réalisée en 80 ans l’est, de nos jours, en une seule journée. Cette croissance exponentielle n’est pas sans effet sur notre mode de vie.


Souvenez-vous qu’il y a à peine un siècle, il fallait un immeuble entier pour stocker 4Go de données ; souvenez-vous qu’il y a à peine 10 ans, il fallait un disque dur de 5 pouces 1/4  pour stocker ces mêmes données. Il y a à peine 1 an, une clé USB était suffisante et aujourd’hui, une simple Micro Card SD pas plus grande qu’un ongle suffit pour stocker le double : soit 8Go !

 







La Bible :

Il en va de même pour les sciences dites « molles », la philosophie et la Foi en Dieu. Jusqu’en 1948, les  textes se référant à Israël étaient interprétés d’une façon allégorique, puisque depuis le 12ème siècle, Israël n’était plus sur la carte… Mais Israël a resurgit de terre et les prophéties bibliques méritent alors une nouvelle lecture.

 

Depuis 1938, avec la découverte de la pénicilline, on pensait pouvoir éradiquer toute maladie, jetant le discrédit sur la Bible et ses prédictions de pandémie mondiale parlant de l’extermination d’1/3 de la population mondiale (Apo. 8 :11), puis la désillusion est venue avec la découverte du Sida, dans les années 80 et l’émergence des virus touchant une partie de nos ressources alimentaires (la tremblante du mouton, la vache folle, la grippe aviaire, la grippe porcine).

 

Il était coutume de se moquer d’une Bible qui prédisait que toute la population mondiale serait fichée (Apo. 13:17) : quels livres et quel personnel pourrait assurer cette surveillance et ce contrôle… jusqu’à l’arrivée de l’informatique et ses techniques de recherches et de stockage…

 

Il semblait naturel de ne pas prendre en considération un texte qui parle d’une armée « couleur de feu » de 200 millions de personnes (Apo 9:16). Cela ne pouvait pas être littéral, jusqu’au jour ou la Chine s’est réveillée avec ses 1,4 milliard d’habitants.

 

À présent, il n’y a pas de fatalité, mais un Dieu. Le Dieu de la Providence qui intervient au milieu de la tempête qui se prépare. Gardons donc les yeux fixés sur lui en attendant qu’il nous dise : « Va, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maitre » (mat 25 :23).

Publié dans Bible

Commenter cet article