Chicken... Run !

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Des ongles propres, soignés, lisses, qui contrastent avec le gras de la chose. La chose, c’est un Chicken McNuggets… Un morceau de poulet en beignet. Un point d’interrogation géant en fond d’image. Car c’est de questionnement métaphysique qu’il s’agit. La question étant : Comment sont faits vos Chicken McNuggets ? McDo va vous répondre. Et pas n’importe comment ! Car c’est quasiment de poésie en alexandrins qu’il s’agit :ob_d0ea236bcc6f28f3d499f069891ee528_chicken-run-2000-22-g.jpg

« Nos Chicken McNuggets sont notamment préparés avec du blanc de poulet auquel nous ajoutons un peu de peau pour le goût et le moelleux. Ils sont enrobés d’une panure à base de maïs et de blé, de levures et d’épices ». 

D’autres questions ? Les réponses aux autres questions que vous vous posez sont sur www.mcdonalds.fr... Justement, des questions, on en a beaucoup d’autres. Notamment leur composition exacte, qui est introuvable. C’est en allant sur le site américain de McDonald’s que l’on saura qu’un Chicken McNugget, c’est du white boneless chicken, water, food starch-modified, salt, chicken flavor (autolyzed yeast extract, salt, wheat starch, natural flavoring (botanical source), safflower oil, dextrose, citric acid, rosemary), sodium phosphates, seasoning (canola oil, mono- and diglycerides, natural extractives of rosemary). Battered and breaded with : water, enriched flour (bleached wheat flour, niacin, reduced iron, thiamin mononitrate, riboflavin, folic acid), yellow corn flour, food starch-modified, salt, leavening (baking soda, sodium acid pyrophosphate, sodium aluminum phosphate, monocalcium phosphate, calcium lactate), spices, wheat starch, whey, corn starch.

Sur le site français, concernant les Chicken McNuggets, on n’a que cette évocation poétique : On reste divisé, à chaque fois : « Dois-je prendre une boîte de 4, 6 ou 9 morceaux ? » Et toujours, le repas terminé, cette envie de reprendre ces délicieux Chicken McNuggets pour terminer la sauce : barbecue, chinoise, moutarde ou curry, le plaisir est égal. On notera l’ironie de la chose, « cette envie de reprendre », conjointe à la désormais fameuse mention obligatoire « pour votre santé, évitez de grignoter... » Mais admettons que quelque saint ait déjà fait un repas nutritionnellement équilibré avec, comme plat de résistance, des Chicken McNuggets, et poursuivons notre questionnement. Toujours sur le site, cette indication, munie d’une ponctuation qui prend le consommateur par les sentiments ou pour un con, au choix : Après formage, tous les Chicken McNuggets et les préparations au poulet des McChicken sont contrôlés ! Chouette alors ! 

Le poulet, justement, qui est-il ? Sa vie de chicken semble si merveilleuse ! Il a une petite maison confortable. Pas ouverte aux quatre vents et aux oiseaux migrateurs grippés, non non ! Le chicken jouit de bâtiments fermés, où il reçoit la visite sympathique d’éleveurs. Les poulets qui composent les Chicken McNuggets sont élevés dans des bâtiments fermés et font l’objet de visites sanitaires régulières par les éleveurs. Ils prendraient le thé ensemble que ça ne nous étonnerait pas. Certes, l’honnêteté nous oblige à préciser que le marché de l’immobilier du chicken est tendu. Une page A4 ! ! ! voilà la surface de vie de votre poulet, ce qui fait somme toute peu d’espace pour s’ébrouer. Mais on notera la malignité ou l’immoralité du procédé. Grippe aviaire oblige, voilà donc McDo proclamant haut et fort, comme s’il y avait lieu de s’en vanter, que ses poulets NE SONT PAS élevés en (ce que la réglementation nomme) liberté*...

Mais déjà notre chicken est mort ! Cuit, préfrit, le voilà qui atteint un barème équivalent à 70°C pendant 2 minutes. Waouh ! Bravo, chicken ! Tout seul, il atteint un barème ! 70°C, c’est chaud. Et deux minutes, c’est beaucoup. Bref, un chicken rôtissant en enfer, ça rassure. Dante annihile les microbes, c’est bien connu !

Cependant que McDonald’s continue à enfoncer joyeusement des portes ouvertes. « Pour une sécurité optimale, toutes les étapes de production des Chicken McNuggets sont rigoureusement contrôlées par notre fournisseur ». Pauvre fournisseur ! lui qui voulait s’en tenir à une sécurité non optimale, faire à la va-vite un petit contrôle non rigoureux en sautant une ou deux étapes... c’est raté ! Et ce n’est pas fini : le pauvre bougre, en outre, est soumis au contrôle des autorités sanitaires. Et comme si ça ne suffisait pas, vlan ! on lui met un organisme sur le dos, indépendant qui plus est ! Ah, les salauds ! ! ! Mais bon… Tout ça, c’est conformément à la réglementation en vigueur. C’était bien la peine d’en faire tout en paragraphe, pour se vanter au final de respecter la loi.

Mais voilà le clou du spectacle. La conclusion grandiloquente, annoncée par le « enfin ».

Enfin, les enregistrements de traçabilité permettent à notre fournisseur de remonter des Chicken McNuggets aux poulets en trois heures environ. Tel un philosophe remontant de la poule à l’œuf, le fournisseur remonte en trois heures « environ » jusqu’aux poulets. Même les dimanches et jours fériés. Reste à savoir combien de temps nous, consommateurs, mettrions pour remonter jusqu’au fournisseur si nous avions à nous plaindre de notre délicieux McNuggets…

Publié dans Société

Commenter cet article