Et la Sexualité ?

Publié le par Pasteur Christophe Deville

1/ La sexualité est une très bonne chose !

Coeur.jpegLa Bible parle de manière très positive de la sexualité. L'apôtre Paul encourage les couples mariés à ne pas se priver de relations sexuelles (1 Cor. 7:5). Dans le Cantique des cantiques l'un et l'autre est invité à prendre plaisir dans la vue, le toucher, l'odeur du corps de l'autre. Le livre des Proverbes, nous invite à nous réjouir et à jouir de la sexualité !

Cependant, afin qu'elle soit épanouissante, exercée dans le respect de l'autre, la sexualité est appelée à se vivre dans un cadre précis : l'engagement public et pour la durée de la vie, d'un homme et d'une femme qui décideront de se donner exclusivement l'un à l'autre.

 

2/ La sexualité nous impacte plus que nous ne le pensons !

L’apôtre Paul, nous dit : « Si ceux qui ne sont pas mariés manquent de continence, qu'ils se marient ; car il vaut mieux se marier que de brûler. » (1 cor. 7:8-9). « Fuyez la débauche. Quel qu'autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à la débauche pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu... ?» (1 Cor. 6 :18-19).

 

La Bible nous commande : « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les débauchés et les adultères » (Hébreux 13 :4). Cela signifie qu’il peut donc y avoir « souillure » et « débauche » au niveau sexuel.

 

3/ Qu’est-ce que la Porneïa ?

Ce terme a diversement été traduit par « fornication », « débauche » ou « impureté ». Il désigne toute dérive sexuelle. En résumé, la Bible enseigne que les relations sexuelles sont bonnes et voulues de Dieu, dans un cadre précis : celui du mariage. En dehors de ce cadre, la Bible en parle en termes de péché. Et nous nous invite à nous en abstenir.

 

Mais Pourquoi le sexe serait-il de la « débauche » hors mariage, et comme par magie, deviendrait-il bon une fois mariés ?

 

Il n'y a pas de « magie » ici, ni de décret arbitraire et sans fondement de la part de Dieu. La différence se situe :

  •  dans le lien social,
  • dans l'engagement dans la durée,
  • dans l'apprentissage de la maîtrise de soi et du respect de l'autre.

 

 

4/ La sexualité crée un lien invisible et spirituel !

Le sexe est ce qui est le plus intime en nous. Coucher ensemble crée un lien, qu'on s'en défende ou pas.

  • Ce lien est positif dans le mariage car il est fait dans un climat de sécurité, de confiance, d'engagement et de reconnaissance sociale, qui permet la transparence, la vulnérabilité, l'amour vrai !
  • Ce lien est négatif s'il est établi hors mariage à cause de l'absence de l'un ou de plusieurs de ces éléments. La sexualité exige la sécurité affective, c'est-à-dire la confiance absolue en l'autre, la connaissance de l'autre et l'engagement sur le long terme, parce que coucher avec l'autre, c'est s'abandonner à l'autre, c'est lui donner notre intimité la plus profonde. Ce n'est pas un jeu ou un amusement. 

 

5/ En résumé

Bien souvent, coucher ensemble, est l'expression inconsciente du désir que nous avons de nous rassurer nous-mêmes ou de l'envie égoïste du corps de l'autre. Cela n'émane pas d'un amour véritable pour l'autre. La sexualité est le couronnement qui nous attend après s'être préparés ensemble au mariage, après s'être engagés et avoir montré l'un à l'autre que nous nous aimons vraiment.

 

 

Extrait du site Atoi2voir.

Publié dans Bible

Commenter cet article