La Sagesse

Publié le par Pasteur Christophe Deville

sakai.jpg

Ça y est ! La fin du monde est passée depuis quelques jours, et nous pouvons enfin nous concentrer sur autre chose ! Nous arrivons bientôt au terme de l’année civile et l’heure du bilan annuel arrive pour beaucoup de croyants de la planète.

 

Le Premier Testament est communément appelé par les chrétiens « Ancien Testament ». Cette désignation peut parfois entrainer une dévaluation de la richesse du texte hébreu. Ce recueil est aussi désigné sous le terme de « TaNaK », regroupant les 3 grandes parties qu’il compose : 1/ La Torah (la Loi), 2/ Les Nébihim (les Prophètes), et 3/ Les Ketouvim (Les autres Écrits).

 

Les Autres Écrits, ou encore livres de la Sapience regroupent en grande partie des ouvrages nous invitant à la Sagesse. C’est un peu le « fast-food » de la Bible, dans la mesure où il procure une nourriture rapide et assimilée rapidement dans l’organisme.

 

Voici où je veux en venir : Le Chrétien moderne a bien souvent été enseigné à rechercher la volonté de Dieu, sans laquelle il lui semble difficile de prendre des décisions pour sa vie. Certains biblistes ont même fait des distinctions entre « volonté parfaite » et « volonté permissive » de Dieu. Laissez-moi vous dire que la Bible ne s’exprime pas en ces termes, comme si la volonté de Dieu était un point fixe et figé dans le temps et l’espace. Ce terme de « volonté permissive » n’existe pas dans la Bible et j’invite tout croyant authentique à être prudent avec cette dérive.

 

Au contraire, la volonté de Dieu, c’est de nous bénir, dans la grâce quotidienne qu’il manifeste auprès de chacun de ses enfants. Oui, Dieu veut te bénir. Il ne fait pas de ses enfants des automates. Il a déversé de son Esprit en chacun de nous. Il nous confère l’intelligence et la sagesse afin de faire les bons choix.

 

Ainsi, les livres de la Sagesse (Psaumes, Proverbes, Ecclésiaste, Job, etc.) sont un recueil présentant un grand nombre d’encouragements, face aux choix réguliers que nous avons à faire dans un monde en dysfonctionnement. Contre le déterminisme, contre la fatalité, affirmons haut et fort que nous ne sombrerons pas dans l’ignorance mais que nous ferons les bons choix, en fonction des rêves et aspirations qui sont dans notre cœur. Or, par la grâce qui m’est confié, aujourd’hui, je te bénis dans le nom du Seigneur Jésus afin que Dieu te préserve : Quel l’Esprit fasse luire sa face sur toi ; que le Fils t’accorde sa grâce et que le Père te donne la paix !

 

Dans ces jours de bilans, lisons et relisons ses livres qui nous ont fait tant de bien.

 

Si vous ne savez pas par où commencer, si un jour, vous ne savez pas quoi lire, voici une astuce : Le livre des proverbes comprend 31 chapitre, soit 1 par jour ! Voici mon conseil : prenez le proverbe du jour. Il me reste alors à certains à leur souhaiter un bon « Proverbes 26 », en ce 26 décembre 2012 !

 

Publié dans Bible

Commenter cet article