mangeons-nous trop ?

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Mangeons-nous trop ? C'est la question que je me suis posé ces derniers temps. En effet, je me suis rendu compte que dans chaque film, dans chaque série, il y a très souvent des références à la nourriture, à des repas, et je ne parle pas de la publicité entre les programme tv, les pancartes sur les routes, les dépliants dans nos boites aux lettres qui nous donnes tellement d'envies !
focus-group.jpg
C'est comme si la planète entière était conditionnée. Paradoxalement, on nous bassine la tête avec une multitude de messages sur les régimes et sur ce que doit être notre mode de vie au regard de la nourriture.

C'est comme si on nous disait "mangeons pour maigrir".

Ne trouvez-vous pas qu'il y a quelque chose qui cloche et que ce conditionnement conduit à la création d'une population en surpoids, un épuisement des ressources du monde dans lequel nous vivons et abrutissement de notre mental ?! Le système économique de croissance dans lequel nous sommes plongés n'y est pas pour rien !

En tant que Chrétien, je ne pouvais pas me contenter des explications scientifiques qui nous sont livrées telles quelles. J'ai donc fait ma petite étude que j'ai bien poussée et je me suis rendu compte que les idées véhiculées n'étaient pas vérifiées. Par exemple, l'idée selon laquelle "le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée" est largement véhiculée, avec de soi-disantes "preuves" à l'appui. Cependant, nous devons apprendre à connaitre notre corps. D'autres idées comme "manger 3 produits laitier par jour" ou encore "mangeons 5 fruits et légumes par jour" sont autant de messages reçus comme scientifiques, alors qu'ils émanent de groupes agro-alimentaires hyper-puissants qui ne trouvent aucune difficulté à "acheter" les rapports des scientifiques  !

N'y a t-il pas une petite voix en toi qui tente de te dire que ce système te plonge dans une torpeur de laquelle tu essaies de sortir sans savoir comment ? C'est comme si tu étais endormi mais conscient de ton état de coma, que tu essayes de te réveiller sans que ton corps ne parviennent à t'obéir.


Pourquoi dans les pays occidentaux mangeons-nous trois repas par jour ? Nous savons que selon les époques ou les cultures, la fréquence de repas a varié. Pourquoi trois repas par jour plutôt que quatre, deux ou un seul ? La réponse n’est pas aisée surtout si l’on considère d'autres observations scientifiques (Dr Marco Dutro) qui montrent que ce n’est pas forcement la fréquence des repas qui mène à la bonne santé et à l’allongement de l’espérance de vie.  Une équipe de chercheurs américains s’est aussi penchée sur la question et a mené une étude dont les résultats viennent d’être publiés dans l'American Journal of Clinical Nutrition. D’après Stote, aucun effet significatif de la fréquence des repas sur des variables physiologiques n’a été constaté. Les auteurs de l’étude en concluent que les personnes de poids normal sont ainsi capables de suivre un régime alimentaire basé sur un seul repas par jour.

Mark Mattson est l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de la biologie du vieillissement. Son équipe a montré récemment que les singes rhésus qui mangent un peu moins chaque jour vieillissent plus lentement que ceux qui s’alimentent normalement. « Les personnes qui ne font qu’un ou deux repas éprouvent une sensation de faim pendant les premières semaines, dit-il. Après, elles se sentent incroyablement bien et pleines d’énergie. »

Tous ces éléments devraient donc nous donner l'occasion d'ouvrir les yeux afin de sortir d'une situation qui nous a trop longtemps oppressée !

Publié dans Société

Commenter cet article