Comment suivre Jésus ?

Publié le par Pasteur Christophe Deville

Plusieurs passages de la Bible nous informent sur la façon dont certaines personnes désiraient suivre Jésus.


En résumé, il existe 7 attitudes que nous pouvons relever pour ceux qui veulent suivre et Servir Jésus :

 

La 1ère Attitude, c'est l'Enthousiasme Irréfléchi (Luc 9:57).

Lorsque on relit le texte, l'interlocuteur proclame « Je te suivrai partout » ! 

Si on regarde bien : Jésus n’a rien demandé à cette personne.

La réponse de Jésus est claire : «  Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un lieu où il puisse reposer sa tête ».

La première suggestion de Jésus c’est que Servir Dieu nécessite une réflexion. Si tu veux suivre Jésus, tu engages tout ton être, toute ta vie, et ce n’est pas si facile : En conclusion, il faut bien réfléchir avant de s’engager à suivre Jésus. En effet, Certains s’engagent sur de l’émotionnel : « Wah, c'est top de suivre Jésus, Moi aussi je veux, moi aussi, je veux » ! Permettez-moi de vous donner un exemple qu'on retrouve lors de réunions d'évangélisation lorsque l'orateur interpelle le public : « ceux qui veulent accepter Jésus comme seigneur et sauveur ; levez votre main… à présent : voici les règles de devoir et d’interdit… ».

 

2ème Attitude = "J’ai des devoirs" (Luc 9:59).

Dans ce texte de L'évangéliste Luc, au chapitre 9, c’est bien Jésus qui appelle la personne et lui dit : « Suis-moi ». La personne répond : « Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père »Dans cette réponse, cet homme n’est pas en train de dire que son père est mort et qu’il doit s’occuper de la cérémonie. Il veut signifier qu’il ne peut pas abandonner ses responsabilités. Alors, Jésus Répond « Laisse les morts enterrer les morts ». Par là, il veut dire « sort de la religion du devoir ». Jésus souligne donc qu’il y a urgence à oeuvrer pour lui. Aussi :

La seconde suggestion de Jésus, c’est que tu dois quitter ta zone de sécurité pour le servir. Certains attendent que leur vie aille mieux pour servir Dieu. Ils repoussent à plus tard : quand leur situation familiale sera arrangée, etc.  N’attends pas d’aller bien pour servir Dieu ! En le servant, Dieu va répondre à tes besoins (cherchez d’abord le royaume de Dieu).

 

3ème Attitude = J’obéi quand je veux et comme je veux (v. 61)

Certaines personnes font des listes de priorités : "J’ai un catalogue de choses à faire".  Le gand point de ce passage est que Dieu te demande de revoir tes priorités : remettre l’essentiel au cœur de l’important. « Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d'aller d'abord prendre congé de ceux de ma maison ». Si c’est ton cas, cela n’a plus rien à voir avec l’obéissance, car en fait, c’est nous-mêmes qui décidons. Aussi :

La troisième suggestion de Jésus, c’est que tu dois abandonner l’esprit de Nostalgie

 

4ème Attitude = « On ne nous dit pas tout » ! (v. 18)

Luc 18 :18  Un chef interrogea Jésus, et dit : "Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle"?

Lui, c’est l’homme qui se défile. Je fais les choses, mais, au verset 20, Jésus lui fait reprendre la liste des commandements. Au verset 21, le jeune homme est persuadé d’être dans son droit car il a observé toutes ces choses. Cependant, la réponse de Jésus souligne qu’il s’agit du sens qui l’emporte sur le processus. Le processus n’est qu’un moyen. Il faut remettre l’essentiel au cœur de l’important. Pour le jeune homme, l’argent devait être un moyen pour suivre Dieu. Pour lui, l’argent était devenu une finalité. Dès lors qu’il avait Jésus, le « pourvoyeur », il avait « la poule au œufs d’or ». Mais si pour ce jeune, l’argent était un obstacle, nous devons comprendre que nous  aussi, nous aurons toujours des obstacles pour servir Dieu. Jésus précise, à la fin qu’être sauvé ne peut donc pas dépendre de l’homme, mais de Dieu.

 La quatrième suggestion de Jésus, c’est que tu dois t’abandonner à Dieu

 

5ème Attitude = « Met en Pratique » ! (Luc 10:37)

 Luc 10 :25 Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver, Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?

26  Jésus lui dit, Qu'est-il écrit dans la loi? Qu'y lis-tu?

27  Il répondit, Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même.

28  Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras.

29  Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus, Et qui est mon prochain?

Dans cette parabole, Tous les verbes sont des verbes d’action.

 Là, de suite, en introduction, il est dit que le docteur de la loi pose une question « Pour l’éprouver ». Il désire « piéger » Jésus. Certaines personnes sont comme cela. Si dans l’attitude précédente, le jeune homme OBEISSAIT à la loi, ici, Jésus s’oppose à

La fin de la Parabole mérite qu’on s’y arrête un peu. En effet, v. 36, Jésus pose la question,

36  Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?

37  C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit, Va, et toi, fais de même.

C'est-à-dire qu’au lieu de savoir qui est mon prochain, on se rend compte, à certain moment qu’on est le prochain de quelqu’un.

La cinquième suggestion de Jésus, c’est que tu dois obéir à Dieu

 

6ème Attitude = « Urgence » ! (Luc 14:15-26)

"Un de ceux qui étaient à table, après avoir entendu ces paroles, dit à Jésus, Heureux celui qui prendra son repas dans le royaume de Dieu! Et Jésus lui répondit, Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens. A l'heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés, Venez, car tout est déjà prêt. Mais tous unanimement se mirent à s'excuser. Le premier lui dit, J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir; excuse-moi, je te prie. Un autre dit, J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer; excuse-moi, je te prie. Un autre dit, Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis aller. Le serviteur, de retour, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison irrité dit à son serviteur, Va promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. Le serviteur dit, Maître, ce que tu as ordonné a été fait, et il y a encore de la place. Et le maître dit au serviteur, Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper. De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit, Si quelqu'un vient à moi, sans me préférer à son père, à sa mère, à sa femme, à ses enfants, à ses frères, et à ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

au v. 15, nous en trouvons encore un qui n’avait rien à dire et qui tente de combler la conversation ; ou plutôt, qui donne l’occasion à Jésus de recentrer la conversation. Pendant un certain temps, j’ai pensé qu’il s’agissait d’excuses ; de fausses excuses. Mais en fait, les éléments présentés s’inscrivent dans les réalités du quotidien : C’est intéressant que ces excuses correspondent aux excuses valables qui sont décrites dans l’Ancien Testament pour qu'une personne puisse être exempté de la Guerre (relisez Deut 20 :1ss). Ces excuses sont de véritables excuses qui s'inscrivent sur un plan social, Économique et Familiale. Cependant, nous ne devons pas perdre de vu que pour Jésus-Christ, il y a une URGENCE !

La sixième suggestion de Jésus, c’est que tu dois réviser tes priorités.

 

7ème Attitude = Chercher d’abord le royaume de Dieu.

Enfin la dernière attitude, c’est comme celle de Pierre qui est appelé par Jésus. Il a pêché toute la nuit. En Luc 5:5, nous pourrions paraphraser la réponse de Pierre à Jésus  : "J'ai travaillé toute la nuit, c'est mon métier, je sais ce que je fais, et ça n'a rien donné. Cependant, en vertue de ce que tu me dis ; "sur TA PAROLE"... C'est-à-dire que humainement parlant, ce n’est pas possible, mais que tout est possible avec Dieu. Ce n’est pas que le chemin soit impossible, pour Dieu, c’est l’impossible qui est le chemin.

La septième suggestion de Jésus, c’est qu’il faut chercher d’abord le royaume de Dieu et que toutes choses seront données par-dessus.

 

Publié dans Bible

Commenter cet article