Le côté obscur du pasteur

Publié le par Pasteur Christophe Deville

cote-obscur.jpgMais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience; ils prescrivent de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière (1 Timothée 4.1-5).

 

Je pense que la plupart des chrétiens sont d’accord avec ce texte. Cependant, certains sont d’accord mais en théorie seulement ! Dans la pratique, je n’aurai jamais pu imaginer rencontrer un exemple concret d’opposition à la Parole de Dieu. Récemment, un pasteur me laissait comprendre qu’il avait trop souffert pour ouvrir une église et du mal a conserver les membres de son assemblée... que les fidèles sont « sensibles » et donc, il préférait ne pas aborder des sujets qui pourtant sont la vérité et se contentait de répondre à leur désir. Oui, l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure.

Une église n'est pas seulement un lieu où l'évangile est prêché ! Il faut aussi que cet évangile soit reçu et vécu. Sinon, il s'agit simplement d'une association humaine. 

 

En clair, pour certains responsables d’église, le dilemme est là : ils préfèrent ne pas dire la vérité plutôt que de perdre des membres de leur assemblée.

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article