Des Ténèbres à la Lumière !

Publié le par Jennifer ONESTAS

Jennifer ONESTAS

Jennifer ONESTAS

TÉMOIGNAGE : Des Ténèbres à la Lumière.

« Celui qui sème avec larmes, récolteras avec des chants d’allégresse ». (Psaumes 126:6).

 

Ma venue dans ce monde a été très combattue, ma mère a eu du mal à enfanter. L'accouchement a duré plus de 12h00, ce jour-là, nous avions frôlé la mort. Bébé à 6 mois, la maladie a faillit m’emporter.

 

Je suis l'aînée d'une famille Catholique non pratiquante, une enfance marginalisée, j'ai subie les moqueries des gens pendant des années et le rejet. J'ai grandi avec des blessures émotionnelles et des complexes. À l'âge adulte, les choses ne se sont pas arrangées, je continuais de subir le rejet, je ne trouvais pas ma place, mon entourage et ma famille ne m'acceptaient pas, j'étais isolé.

 

En 2005, je suis partie de Guadeloupe avec mon fils, j'ai pris mon baptême et fais un parcours de ma vie chrétienne dans une église de Paris. De 2005 à 2012,  j'étais engagée et très active dans plusieurs services de l'église. Mon fils était malade d'asthme, chaque 10 du mois, il faisait une crise d’asthme, j'ai perdu plusieurs emplois à cause de cela, il devait partir en cure dans les Pyrénées Orientales (Sud de la France, dans les montagnes) chaque année loin de moi. La séparation était dure... la maladie gagnait du terrain, il a perdu 30 % d'audition d'une oreille et les médecins le condamnaient disant que ses poumons étaient trop abîmé. Il a du se faire opérer plusieurs fois. Les médecins le condamnaient à prendre des médicaments toute sa vie. Il ne pouvait pas faire toutes les activités comme les autres enfants de son âge. Mon enfant était enseigné de la parole de Dieu, il allait à l'école du dimanche, il a très vite mis sa foi en action et il a accepté Jésus-Christ dès 3 ans. Mais les années passaient et l'asthme s'imposait encore plus, alors il pleurait disant que Dieu ne le guérissait pas, il n'en pouvait plus de prendre ses médicaments...

Je lui répondais que Dieu fera, d'être patient et d'attendre, nous gardions la foi malgré tout.

 

En décembre 2011, nous avons basculé dans un gouffre : j'ai commencé à être oppressée, j'avais des pensées suicidaires, j’entendais des voix qui n'étaient pas celles de Dieu ; mon fils et moi faisions des cauchemars. La nuit des êtres invisibles (maris de nuit : démon qui viole sexuellement la victime) venaient me violer pendant mon sommeil, je me débattais (le cauchemar était réalité) ; mon corps était plein de griffes, la douleur de ces viols était si violente que j'en avais des crampes et saignement... et là, j'ai constaté qu'il y a un problème. J'ai prié Dieu pour comprendre et trouver la solution, j'avais honte : comment cela peut il m'arriver à moi ? Un soir, j'entends mon fils pleurer dans son sommeil comme ci on lui faisait mal, je me suis levé, que vois-je ? Mon fils en position « quatre pattes » en train de se faire violer à son tour par ces démons. Ils avaient utilisés de l'huile d'amande douce pour le pénétrer !!! (J’ai retrouvé la bouteille vide sur le lit de mon fils) Et là, j'ai poussé un cris ! « Seigneur c'est trop pour moi, non ! Ils ne peuvent pas s'en prendre à mon fils ! C’est trop dure Seigneur, j'abandonne, je te laisse tomber Seigneur, je ne peux plus te suivre » ! 

 

C'était le cœur d'une mère meurtrie qui pleurait ! Pourquoi cela ? Puis j'ai crié « mais que se passe t-il dans cette maison » !? Je pleurais au sol, personne pour me soutenir, personne pour me consoler... Je souffrais dans cette fosse. Ils ont aussi violé mon enfant, Seigneur ça me fait mal ! Les attaques devenaient de plus en plus terribles. Les fesses de mon enfant devenaient noir, tellement qu'il était violé, chaque soir c'était pareil, je ne pouvais rien faire, impuissante face à cela. Je voyais les démons comme je vous vois. Un soir, j'ai surpris une femme de nuit en train de violer mon enfant, et là je me suis dit « Jennifer c'est bien ce que tu vois ou tu es folle » ? Mais c'était bien la réalité. Alors je me suis dit que puisque c'est comme cela, je veillerai sur mon fils chaque soir et je ne dormirai pas, de toute façon si je fermais les yeux c'est moi aussi qui était violé... mais malgré mes insomnies, l'horreur continuait. Dans la même période, j'ai perdu mon travail au Crédit Agricole, je me suis retrouvé au chômage, je suis resté 3 mois sans revenu...même pas un rSa, rien !

J’ai fini par en parler à mon Pasteur qui ne croyait pas en la délivrance, car « cela ne fait pas partie de notre doctrine »... il refusait toute discussion sur le monde spirituel, les démons..., il n'avait pas de solution pour moi. Ma famille qui habitait à quelques minutes de chez moi, ignorait tout ce que je vivais puisqu’ils m'ont toujours rejeté. Mes parents et mes sœurs étaient en Guadeloupe à 8000 km et ne savaient pas tout ce que je vivais (je ne leur ai pas donné de nouvelle durant cette période, je savais qu'ils ne comprendraient pas...). Mon entourage de l'église : certains ne comprenaient pas. Pour eux je délirais... d'autres priaient pour moi me disant que cela n'est pas normal et que j'avais besoin d'une délivrance.

TOUS m’ont abandonnés, ils me fuyaient...je me suis retrouvée seule face à mon problème, j'étais si seule et désemparée... je sombrais dans mon malheur ! Comment cela peut il arriver à une chrétienne? Ai-je péché ? Je culpabilisais, je cherchais un péché, des portes ouvertes là où il n’y en avait pas, je demandais pardon à Dieu à longueur de journée, mais le problème n'était pas là

 

Malgré le rejet, l'incompréhension des gens de l'église, je continuais à aller à l'église et à servir Dieu, je me disais que malgré cette souffrance, Dieu me délivrerait de ce malheur qui dura 4 mois. (Osée 4 :6) Je mourrais par manque de connaissance...

Ma vie a basculé, plus de paix, que des pleures, de la souffrance, de la culpabilité pour rien, l'ennemi profitait pour me faire croire que je suis une bonne à rien, que j'ai tout perdu, que mon Dieu m'a abandonné, alors je commençais à penser à la mort... je désespérais ! Tous les domaines de ma vie étaient bloqués, j'étais prise au piège...

 

Un jour, j'ai crié mon désespoir à Dieu ! Je lui demandais de me sortir de là. Je savais qu'a ce moment-là, j'étais prête à affronter les réalités spirituelles qui me combattaient et que j'allais passer à une autre dimension;  je franchissais une autre étape de ma vie et qu'elle ne sera plus la même.

 

Le Seigneur me fit comprendre qu'il m'a averti pendant des années, mais j'étais aveuglée. Le Seigneur me montra que ma grand-mère est une sorcière et qu'elle a pratiqué contre mon fils et moi, c'est elle qui envoyait les femmes et maris de nuit, elle nous a envoutés par divers repas, elle a fait des séances occultes dans ma maison, qui est devenu un sanctuaire de démons...Le Seigneur me remontrait toutes les scènes passées où je n'avais pas pris garde !

À ce moment-là, j'étais assommée de savoir que ma grand-mère que j'aime tant à pratiqué contre moi durant toute mon existence et qu'elle est responsable de tout ce qui m'arrive!!! Le choc pour moi, je lui avais fait confiance, elle était la seule en France à qui je me confiais et avec qui j'étais proche...elle avait utilisé mon sang pour faire des pactes et sacrifices, mes vêtements, mes cheveux, mes déjections...TOUT ! Elle avait placé des caméras spirituelles chez moi (la télé), un 3ème œil au plafond (qui bougeait), tous nos faits et gestes étaient sous surveillance...dès qu'un homme s'approchait de moi, elle le savait à la minute qui suivait et très en colère, elle m’appelait pour me demander des explications « qui est cet homme, qu'est ce qu'il te veut »...

 

Comment s'est passé ce mariage nocturne avec le mari de nuit ? : Avant novembre 2011, elle était venue dans la nuit, en esprit avec deux personnes, dont 1 démon qui avaient deux sexes, ils ont versés un produit sur mon corps, ils ont utilisé cet homme comme « maris de nuit » pour faire le mariage nocturne...

Cet homme avait mis son sperme derrière ma trompe pour que si un jour un fais un enfant que ce soit un enfant mi homme mi démon, il a pourri mes parties génitales...

Quand j'ai découvert la vérité, elle l'a su aussitôt puisque je ne répondais plus au téléphone...alors elle est venue physiquement m'intimider devant chez moi, me disant qu'elle voulait entrer chez moi, ce que j'ai refusé...

 

Mais Dieu n'avait pas dit son dernier mot, le 11 mars 2012, le Seigneur m'a conduite dans les verts pâturages (Psaumes 21) : on m'a présenté le Pasteur X (qui est mon pasteur jusqu'aujourd'hui). Il a prié pour moi et le Seigneur s'est révélé et à confirmé ce que j'avais déjà reçu de Dieu : ma grand-mère m'avait sacrifié au Royaume des Ténèbres, elle avait fait un pacte sur ma vie : j'étais à l'église mais mon âme était liée et captive dans le royaume de l'ennemi (malgré moi), mon mariage avait été sacrifié à l'ennemi et mes parties génitales vendues! (J’étais condamnée à être stérile et à ne pas me marier). Le 25 mars 2012, le royaume des ténèbres avait prévu de me tuer en m'envoyant en esprit de suicide pour que je saute du 11ème étage! 

Lorsque le pasteur est venu pour prier pour moi, il a été attaqué lui et sa femme, l'ennemi voulait les tuer aussi ; en repassant au fer sa chemise elle a subitement pris feu... Les combats s'intensifiaient et devenaient physiques...Ma grand-mère est apparut dans la nuit en esprit au Pasteur lui réclamant mon âme qu'elle avait perdu, il lui a répondu « elle appartient à Jésus Christ » pas à vous... elle est même venue physiquement chez moi, mais je n'ai pas ouvert la porte, je là regardais dans le trou et là elle faisait ses pratiques devant ma porte, cette fois « je l'avais vu de mes propres yeux ». Le royaume des ténèbres avait mis des masques sur mon visage pour qu’aucun homme ne voit ma beauté... je passais inaperçue. Les années passaient à l'église, les sœurs que je fréquentais se sont toutes mariées sauf moi !  Il y avait une main noire au dessus de ma tête pour que je sois toujours triste, anxieuse et stressée... Le Seigneur permis que je puisse témoigner cela à ma famille qui ne m'a pas cru et qui m'ont une fois de plus rejeté (ils sont eux même captifs et enchaînés jusqu’à ce aujourd'hui)...

 

Les combats furent terribles : après avoir donné ce témoignage en Martinique en juillet 2012, j'ai eu une seconde période difficile parce que le diable n'était pas content de ce que je l'avais dévoilé. 

Le 17 octobre 2012 j'ai fait un accident, (dans les transports) : l'ennemi avait incarné une dame handicapée qui m'a poussé avec ses deux mains. La violence du choc a été telle que j'ai été propulsée sur 3 mètres de haut et je suis retombée sur ma colonne et ma tête...j'étais à la limite des escaliers...1 cm encore et j'aurais déballée tous les escaliers pour être handicapée ou morte ! À deux reprises on m'a attaqué pour que je fasse des AVC mais Dieu a combattu, il n’a pas permis... On a cherché à me tuer par d'autres accidents de voiture, dans un bus, par l'incendie... Ces combats ont duré de 2011 à 2013.

 

J'ai commencé une cure d'âme le 27 mars, mais les combats ont perduré jusqu'en 2013. Le pasteur a prié pour mon fils un dimanche pour son asthme, ce même soir à 00h00 chez moi, j'ai été témoin de la main de Dieu qui délivrait mon enfant, dans mes WC, il avait les yeux rouges et commençait à tousser...il s’inquiétait mais moi j'étais joyeuse et admirait l'intervention de Dieu, j'ai vu de mes yeux le démon qui était logé dans ses poumons sortir de la bouche de l'enfant (il vomissait)...c'était la délivrance! QUELLE JOIE !!! Nous avons fait des examens pour confirmer cela, les examens ont prouvés l'exploit : plus de médicaments, plus de crise, mon fils était content de voir que sa foi en Dieu n'avait pas été en vain et qu'il était enfin libre...

 

 

Les combats ont continués: en mai 2013, mon fils se plaint d'avoir mal au ventre. Une douleur insoutenable, nous partons aux urgences, une appendice est décelée, l'équipe médicale décide d'opérer demain matin, mais nous prions car nous savons que ce sont des attaques et rien d'autres...l'ennemi avait tout simplement prévu de prendre la vie de mon fils pendant l'opération, mais Dieu n'a pas permis, au matin on auscultât l'enfant de nouveau, il n'y avait plus de douleur, plus rien...nous sommes rentrés à la maison avec la victoire Gloire à Dieu.

L'ennemi ne lâche jamais, toujours en ce même mois de mai 2013, j'étais dans ma chambre, quand mon cœur se mit à battre très fort puis plus rien jusqu’à ne plus sentir de battement...je me sentais faible, J’ÉTAIS EN TRAIN DE MOURIR : MON CŒUR S’ARRÊTAIT ET MON SOUFFLE PARTAIT!!!

Au sol, je ne pouvais plus parler, j'ai eu juste le réflexe de prendre le téléphone pour appeler le Pasteur qui priait déjà pour moi, car bien avant le Seigneur lui avait dit que l’ennemi partait avec mon âme...Par la grâce de Dieu nous avons vaincu l'ennemi. Peu de temps après, j'ai repris un rythme cardiaque normal.

 

Je vais devoir m'arrêter là car il y a trop de choses à écrire...

 

Mon pasteur a beaucoup prié pour moi, il a risqué aussi sa vie pour moi. Le Seigneur m'a délivré de cette captivité, il m'a guéri de tout le mal subie dans mon enfance, il m'a réellement sauvé. Il m'a révélé les pourquoi de ma vie que je ne comprenais pas. Là où l'ennemi avait détruit ma vie, le Seigneur l'a reconstruite, il m'a redonné ce qui m'avait été volé. 

 

Aujourd'hui, mon fils est épanouis et joyeux, il a été guéri, restauré et ne se souvient même pas de ses atrocités nocturnes, je ne lui avait rien dit pour ne pas l'atteindre, car il se plaignait d'avoir mal aux fesses et ne pouvais même pas s'assoir en classe mais il n'était pas conscient des viols puisqu'ils l'avaient assommés d'un fort sommeil. Sachez que c'est Jésus-Christ qui Sauve, pas la Religion ! On peut aller à l'église ou être religieux et ne pas être sauvé.

Accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur c'est bien, mais ne négligeons pas la Cure d'Âme. La délivrance de l'âme existe, j'ai été témoin de ma propre délivrance, c'est la main de Dieu qui opérait, je voyais ces démons bouger dans mon ventre, j'étais possédée ils sont remontés jusqu’à ma gorge puis j'ai vomi ! 

 

2014, fût l'année où les promesses de Dieu se sont réalisées. Je servais de nouveau à l'église et j'ai reçu l'appel pour servir Dieu dans mon ministère Louange au Roi des rois.

Aujourd'hui, les domaines sont restaurés (physiquement, moralement, travail.) : je suis une servante et chantre de Dieu reconstruite et bénie, les souffrances passées m'ont rendue forte. Je sais maintenant qui je suis et où je vais, pourquoi je suis sur cette Terre... Je vis en Esprit et en Vérité, dans une autre dimension avec Dieu. Je connais mes armes maintenant, (Éphésiens 6) plus jamais l'ennemi ne détruira ma vie comme il l'a fait...

Ma vie à réellement changée, physiquement transformée, je vie les promesses de la Parole de Dieu. Le Seigneur m'a confié la mission évangélique louange au Roi des rois dont la vision est l'évangélisation par le chant. Les gens m'ont abandonnées mais l’Éternel m'a recueilli, il est toujours là, il m'a restaurée, relevé et essuyé mes larmes. J'ai du travail, je suis épanouie... Je suis plus que déterminée à diffuser ce témoignage à tous (livre, audio, vidéo à venir) pour démasquer les œuvres du diable et le ridiculiser, pour que les gens aveugler retrouve la vue et pour dire à ceux qui souffres saches qu'il y a une solution en Jésus. Plus que déterminer à arracher les âmes captives en enfer à travers la mission de Louange au Roi des rois.

J'ai pardonné depuis longtemps à ma grand-mère pour le mal qu'elle m'a fait, Le Seigneur lui a accordé la grâce de se repentir en 2012, elle a fait semblant, puis elle a continué à me faire de la sorcellerie...

 

Au moment où j’écris, elle continue de me faire de la sorcellerie, mais cela ne m’atteins plus parce que je ne lui ouvre plus de porte (manger, contact...), aussi parce que je peux maintenant mes défendre avec mes armes spirituelles parce que j'ai été enseigné et parce que j'ai la connaissance.

Après ces péripéties, le Seigneur décida de retarder mon mariage car il souhaite que je le serve dans le ministère d'abord, la date est déjà fixée, c'est lui qui fera en son temps. Le Seigneur m'a comblée de son amour, il m'a dit combien il m'aimait, ce que j'étais à ses yeux, je comprends maintenant pourquoi l'ennemi à voulu me détruire plusieurs fois. Dieu me parle audiblement, notre relation est réelle ce n'est pas une fable...Je suis choisie et élue de Dieu, je suis solitaire parce que Dieu le veut, je suis mise à part pour lui.

 

Si j'ai tant été combattue même avant de venir sur terre c'est parce que je suis une fille de la promesse et de la grâce, ceux là, l'ennemi ne les laisse jamais tranquilles. Sachez que derrière une grande femme de Dieu il y a toujours beaucoup de souffrance... « Le malheur atteint souvent le juste mais le Seigneur l'en délivre toujours » (Psaumes 34:19). Il a fallut que je passe par ce chemin pour progresser et entrer dans ma destinée. 

 

Toi qui me lis, sache que Dieu est réel, il peut aussi te délivrer de toutes tes souffrances et problèmes. Même ci tout semble s'écrouler, n'abandonne pas, continue à croire qu'il fera quelque chose.

Ce témoignage n'est une partie du parcours de toute une vie, (les détails n'y figurent pas), il a été diffusé sur la radio de Martinique en 2012 ainsi que dans une église.

 

Jennifer.

 
Louange au Roi des rois

Louange au Roi des rois

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article