Éruption imminente !

Publié le par Pasteur Christophe Deville

ÉRUPTION VOLCANIQUE IMMINENTE !
N
ous avons appris de sources provenant de grands médias de l’étranger qu’une éruption volcanique aux Canaries était imminente.

 

L
e raz de marée provoqué par l’effondrement de tout le flanc ouest du volcan créerait un mur d’eau ou une vague de plus de 100 mètres de hauteur qui viendrait heurter de plein fouet la côte est des États-Unis sur toute sa longueur. Bill McGuire, directeur du centre de recherche sur les risques de l’université London Benfield, a affirmé que "les villes de Boston, New York, Washington D.C et Miami seraient rayées de la carte". Le professeur a également déclaré que cette muraille d’eau se déplacerait à la vitesse de 800 kilomètres à l’heure, soit la vitesse d’un avion de ligne. Le docteur McGuire a également dit : "Cet événement est inéluctable. La question n’est pas de savoir si cela va se produire ou non mais de savoir comment y faire face. Nous parlons ici de dégâts considérables. C’est une fichue situation dans laquelle nous nous trouvons et je ne sais pas comment on va s’en sortir. Le gouvernement des États-Unis doit à coup sûr être conscient de la menace mais je suis sûr qu’il ne la prend pas au sérieux". Le docteur McGuire a également indiqué qu’une éruption majeure de ce volcan connu sous le nom de Cumbra Vieja est attendue depuis longtemps.
 
N
ous avons également obtenu ce témoignage d’un témoin oculaire enundefined provenance de contrées septentrionales de notre planète troublée. Dirk Dunning a publié le rapport suivant : Je suis abasourdi au point d’être presque sans voix. Le passage du nord-est à travers les glaces polaires sibériennes est ouvert. Les glaciers de l’île de Ellesmere et les rivages du nord et du nord-est du Groenland sont en train de s’effondrer en l’espace de quelques jours. Le détroit entre le Groenland et l’île de Ellesmere est ouvert…et d’immenses étendues de glace polaire sont pulvérisées et flottent à la dérive dans l’océan arctique. Une immense cassure s’est formée dans les glaces de l’île Queen Victoria. Une bande de glace encore plus large s’est détachée de la Sibérie et est poussée vers le pôle nord même. Les rivages du nord de l’Alaska sont entièrement libérés des glaces comme le sont les rivages des côtes nord de la Sibérie. En bref, le pôle nord se désagrège complètement… Il s’agit d’un des phénomènes les plus stupéfiants de l’histoire de l’humanité. Mais où nous en parle-t-on dans les journaux ?
 
Dans le même registre, les dépêches de l’AFP racontent la chose suivante : "Les habitants de Llulissat, dont la plupart vivent de la pêche à la crevette et au flétan mais aussi de l’industrie capitale du tourisme, se sont presque étranglés en buvant leur café du matin, lorsqu’il ont lu dans le journal Groenlands Posten que le glacier de Sermeq Kulajek, l’un des glaciers les plus actifs au monde qui constitue la plus grosse attraction touristique de la ville, avait reculé de plus de cinq kilomètres en l’espace de deux ans".  pour plus d'info, cliquez sur l'image :plein-feux.jpg

Publié dans Spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article